Les populations d’Akébou disent NON au boycott du scrutin présidentiel et assurent Jean-Pierre FABRE de leur soutien.

image_pdfimage_print

cap2015_akebou2


Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015) termine, ce mardi 31 mars 2015, sa tournée dans la région des Plateaux, par la préfecture d’Akébou, à travers les localités  de Wadagni, Djon-Adapé Lofoloko, et Kougnohou,  qui ont eu le privilège d’accueillir la délégation de CAP 2015 et écouter le message de Jean-Pierre FABRE. Les nombreuses attentes des populations de la préfecture d’Akébou se résument en ces quelques mots du message des populations de Djon-Adapé.
 
Allocution au Président National de l’ANC, candidat du CAP 2015
 
Excellence Monsieur le Président National de l’ANC,
 
Distingués responsables du CAP 2015, Honorables invités,
 
Militantes et militants pour le combat pour l’alternance au Togo,
 
Nous, les populations de Djo-Adapé et ses environs voudrions vous souhaiter la bienvenue  ici chez nous. Nous voudrions  ensuite remercier  sincèrement  son Excellence Monsieur Jean-Pierre FABRE d’avoir considéré dans sa programmation de tournée dans l’Akébou, les vaillantes populations de Djon-Adapé et ses environs aussi très assoiffées du changement.
 
Il ne pourrait en être autrement, sachant tout l’intérêt que notre Président national de l’Alliance Nationale pour le Changement, candidat de CAP 2015, manifeste que, cette tournée va droit dans l’intérêt supérieur des peuples d’Akébou.
 
Nul n’ignore que « tenir un parti d’opposition au Togo est une grande responsabilité». Oui et oui, le chemin du  bonheur est toujours épineux. Néanmoins, de persévérance en persévérance, nous voici aujourd’hui à la victoire incontournable de l’élection présidentielle de 2015.
 
Très éclairé, le peuple d’Akébou dit «  Non à la démagogie du système Rpt/Unir et aux actes de  bavure ». Nous  ne serons plus des appâts de gain ainsi nous soutenons massivement CAP 2015 pour des élections incontournables en 2015.
 
Les populations de Djon-Adapé et ses environs ont par ailleurs besoin d’un centre de santé pour éviter de transporter par hamac, les femmes en travail en destination du Ghana. Aussi, Monsieur le Président, nous sommes séparés par deux cours d’eau, et on dénombre au moins cinq morts par noyade chaque année par défaut de simples ponts.
 
Une fois encore, nous  voudrions nous permettre de vous rappeler que l’étoile de l’indépendance de notre pays reverra jour en 2015 avec  l’éclatante victoire du CAP 2015 et ce grâce à votre inlassable mobilité et votre sens aigu, patriotique et propre  au développement.
 
Pour conclure, nous réitérons  une fois encore, nos fidèles remerciements  à la délégation du CAQP 2015.
 
Vive AKébou, vive le CAP 2015 pour que vive le Togo.
 
Je vous remercie
 
source : anctogo
 
cap2015_akebou1

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*