L’opposition togolaise a entamé sa pression sur le pouvoir pour les réformes

image_pdfimage_print

manif_aec_cst1

© togoactualite – Le Collectif « Sauvons le Togo » (CST) appuyé par la Coalition Arc-en-ciel ont entamé ce jeudi 26 juin 2014 la première journée de manifestation qu’ils ont prévu pour amener le gouvernement à opérer des réformes sur le plan politique avant la tenue des élections présidentielles prévues dans le courant de l’année prochaine.

 

C’est par un meeting tenu sur le terrain Kondjindji, dans le quartier populeux de Lomé, Bè, considéré comme fief incontesté de l’opposition que cette manifestation a démarré.
Les principaux responsables de ces deux organisations à savoir Jean-Pierre Fabre, Bassabi Kagbara, Dr Kouessan Georges, Me Tchassona Mohamed, Me Zeus Ajavon, Targone… étaient parmi la foule qui a fait le déplacement.

 
manif_aec_cst2

Au cours de ce meeting, que ce soit les responsables du CST ou ceux de la Coalition tous ont appelé le pouvoir à mener les réformes surtout à organiser les élections locales avant la présidentielle. Prenant la parole, le Coordonateur du CST a martelé cette revendication des locales avant les présidentielles.

 

Pour sa part, le député Alphonse Kpogo à quant lui, sans aller dans les détails entretenu l’auditoire sur la procédure en vue de l’adoption du projet de loi envoyé par le gouvernement à l’Assemblée nationale.

 

Pour le Coordonateur de AEC, Bassabi Kagbara, l’union de l’opposition c’est maintenant.
« L’opposition est indispensable pour le développement du pays, aucune force seule ne peut travailler et réussir, c’est pour cela que AEC et le CST se sont retrouvés pour organiser cette manifestation, je crois que ce n’est qu’un début. Le CST seul ne peut pas réussir dans cette lutte et l’AEC seule ne peut pas et il faut que les deux forces se retrouvent et forcer le pouvoir à céder la place », déclaré M. Kagbara.

 

Clôturant le meeting, le président de l’ANC, Jean-Pierre Fabre s’est félicité de l’organisation ensemble de cette manifestation par le CST et la Coalition Arc-en-ciel. « C’est le fait majeur parce que l’unité de l’opposition est indispensable sur les forces du mal », a-t-il dit. Ce n’est cela, a-t-il poursuivit, que nous allons vaincre le système RPT-UNIR car ce système n’est pas invincible, la 1ère chose de la force du RPT-UNIR c’est la mésentente entre l’opposition ; si nous réussissons à surmonter cette difficultés nous allons vaincre ».

 

Pour Fabre, UNIR a fait échouer le dialogue parce qu’il était mis en minorité au cours de ce dialogue et elle compte sur sa majorité mécanique au parlement. « C’est subterfuge, c’est un simulacre, c’est une mise en scène ». « Si nous voulons déverrouiller ce système nous devons lutter pour faire sauter ce système », a-t-il encore dit.

 

Pour terminer Fabre é déclaré que Faure rêve en pensant qu’après 40 ans de son père, il peut aussi 30 ans. Demain, les manifestations seront au deuxième jour avec une marche.

 
manif_aec_cst3
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Une Réponse à "L’opposition togolaise a entamé sa pression sur le pouvoir pour les réformes"

  1. Mikodjime Tovi   27 juin 2014 at 19 h 01 min

    Felicitation aux deux regroupements de l’opposition togolaise.C’est maintenant le tournant decisif de la lutte.C’est la vraie lutte, lutte qui donne espoir a tous les Togolaisque ce soit ceux de la diaspora comme ceux vivant sur le sol Togolais. Vive l’Union CST/AEC.

    Répondre

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*