Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



L’UNFPA aux côtés du Togo pour le combat contre la mortalité maternelle après 2015

image_pdfimage_print

sante_at_unfpa

Les acteurs togolais de la santé en général et celle de la mère en particulier, sont réunis ce jeudi à Lomé, pour la validation du document « définition des objectifs de réduction de la mortalité maternelle au Togo à l’horizon 2035 », a constaté l’Agence Afreepress.

Ce document, selon ses concepteurs, compte mettre en place une stratégie devant poursuivre les points 4 et 5 des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) concernant « la réduction de la mortalité infantile et l’amélioration de la santé maternelle », après l’échéance de 2015.

« Le document que nous allons valider dont l’objectif majeur est qu’en 2035, le taux de mortalité maternelle doit être inférieur à 50 pour 100 000 naissances, compte proposer des orientations qu’il faut pour que le pays améliore la santé de la femme », a insisté le docteur N’Tabi Kassouta, chef de la division de la santé familiale au ministère de la Santé

Pour cette dernière, il est donc question de le mettre tout en œuvre pour qu’une stratégie efficace soit mise en place, afin de permettre d’atteindre les objectifs fixés à travers le présent document en cours de validation.

Le Togo, élu pays bénéficiaire des appuis du Fonds Thématique Santé Maternelle du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), participera avec le présent document à une rencontre de haut niveau en Thaïlande du 14 au 16 avril prochains pour alimenter les objectifs mondiaux de réduction de la mortalité maternelle.

L’atelier a connu la participation du docteur Justin Koffi, représentant-résident de l’UNFPA au Togo, de la représentante-résidente de l’OMS au Togo, le docteur Lucile Imboua et d’autres éminentes personnalités du domaine sanitaire.

En rappel, le Togo a déjà fait des efforts en réduisant la mortalité maternelle de 300 décès sur 100 000 naissances grâce à la subvention de la césarienne, au lancement de la Campagne pour l’Accélération de la Réduction de la Mortalité Maternelle en Afrique (CARMMA) et la promotion de la planification familiale.

Mao R.

 

Commentaires

comments

Publié le 11 avril 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer