L’UNFPA-Togo se réjouit de l’engouement de la population à travers la campagne CONDOMIZE

image_pdfimage_print

condomize_campagne


Sept (7) jours après le lancement de l’événement « Le Togo fête la bière », plus de 9 000 préservatifs féminins et 250 000 masculins ont été déjà distribués aux « amoureux » de la bonne bière au cours de la campagne CONDOMIZE, une initiative qui permet de saisir les opportunités de grands rassemblements pour passer des messages de prévention sur le VIH/Sida, les Infections sexuellement transmissibles et les grossesses non désirées.
 
C’est le bilan dressé jeudi à Lomé lors du lancement officiel de cette campagne initiée par le Fonds des Nations Unies pour la Population au Togo (UNFPA-Togo) et le Conseil National de Lutte contre le Sida (CNLS) en présence de la ministre du Commerce et de la promotion du secteur privé, Bernadette Legzim-Balouki, a constaté un reporter de l’Agence Afreepress.
 
Au cours de ces 24 jours que va durer la 8ème édition de la fête de la bière à la plage, les organisateurs ont fixé comme ambition, la distribution de 1 000 000 de préservatifs masculins et 200 000 féminins.
 
Pour atteindre cet objectif, plusieurs activités sont au programme dont des projections de films tous les soirs, des reportages sur des grossesses précoces et la sensiblisation de la population sur le port du préservatif. En prélude à la cérémonie, une grande caravane de sensibilisation a sillonné les quartiers de la ville de Lomé pour sensibiliser les populations.
 
« L’UNFPA appuie le gouvernement dans la riposte contre le VIH/Sida comme pour d’autres questions de développement et de promotion de la santé, c’est fort de cette raison que nous avons sillonné plusieurs quartiers de Lomé pour mieux faire connaître les préservatifs masculins et féminins et promouvoir leur utilisation », a expliqué Jeanne Aféli, responsable d’organisation de la campagne CONDOMIZE.
 
Au Togo, les acteurs intervenant dans la lutte contre le Sida ont l’ambition d’atteindre « l’objectif zéro infection ».
 
Joseph A.
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*