Manifestation spontanée des accompagnateurs de malade devant la direction du CHU SO

image_pdfimage_print

chu_tokoin_sylvanus_olympio


© togoactualite – Les patients du Centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio (CHU SO) commencent par ressentir les incessants mouvements de grève qui paralysent les hôpitaux et les écoles du Togo ces derniers temps. Depuis le mois de janvier, chaque semaine, les hôpitaux publics sont paralysés par un mot d’ordre de grève.
 
Ce matin, n’en pouvait plus les parents et accompagnateurs des malades se sont spontanément rendus devant la direction du CHU SO. Pour la plupart des accompagnateurs des malades internés au service de traumatologie et de pédiatrie, ils exigent des soins appropriés à leurs proches hospitalisés.
 
« Imaginés un malade qui doit être pansé et que depuis trois jours, il n’a reçu aucun soin et abandonné à lui-même », se plaint un parent très remonté.
 
Malgré que les manifestants aient été entretenus par les responsables de service, ils ne voulaient pas regagner leur salle. Il a fallu que le directeur en personne les entretienne avant qu’ils ne retournent vers leurs malades. Le directeur les a rassurés que tout rentrera dans l’odre très bientôt.
 
Notons que demain à l’appel de la Synergie des travailleurs du Togo (STT), le personnel hospitalier observe demain un sit-in suivit de 72h de grève qui débute mercredi.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*