Medias : Le CONAPP se vide de ses membres, après le CTEP l’URATEL se retire

image_pdfimage_print

modest-messavusu-akue

Depuis la dernière assemblée générale du Conseil national des patrons de presse (CONAPP) qui a vu l’élection de Jean Paul AGBOH-AHOUELETE à la tête de l’association rien ne va plus au sein de ce conseil faitière. Minée par des dissensions internes qui ont entrainé le départ d’un groupe de patron de presse qui iront crée le Patronat de la presse togolaise (PPT) et le retrait du Conseil togolais des éditeurs de presse privée (CTEP), cette assemblée générale n’a fait qu’entériner ces dissensions. C’est ainsi une des composantes de cette association qu’est l’Union des radios et télévisions libres du Togo (URATEL) s’est retirée du CONAPP.

Le retrait de l’URATEL a été entériné vendredi dernier par une assemblée générale extraordinaire qui a réuni une cinquantaine de radios et télévisions libres. L’Assemblée a élu un bureau de neuf membres pour défendre les intérêts de l’association. Ce bureau provisoire est dirigé par M. Modeste MESSAVUSU AKUE de radio Kanal FM à Lomé.

Pour sauvegarder son indépendance, ses intérêts et son efficacité d’action, l’URATEL, réunie en Assemblée générale extraordinaire ce vendredi à la maison de la presse, a décidé, à l’unanimité, à la majorité de 100%, sur 47 présents, de se retirer du CONAPP, dont elle est membre de plein droit depuis 2008, lit-on dans un communiqué publié à la fin des travaux.

Ce bureau a pour mission de préparer des textes statutaires de l’association, de préparer les états généraux de la presse et proposer des réformes à conduire dans les prochains mois.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*