Politique/Elections : Un « comité d’appui à la décentralisation et aux élections locales » bientôt installé (Gilbert Bawara)

image_pdfimage_print

Bawara_gilbert_500

Un « comité d’appui à la décentralisation et aux élections locales » sera installé les « jours ou semaines » à venir, a indiqué ce vendredi le ministre de l’administration territoriale Gilbert Bawara lors de la signature de l’accord séparé d’appui à la décentralisation entre la GIZ et le Togo.

A travers cet accord, des infrastructures économiques notamment de grands marchés seront réhabilitées dans les villes de Tsévié, Sokodé et Kpalimé, grâce à un financement de la banque allemande de développement.

« Les objectifs de cet accord séparé d’appui à la décentralisation que nous venons de signer, font également partie des soucis du gouvernement : mettre en place des collectivités locales élues, mais s’assurer qu’elles puissent disposer d’infrastructures productives et qu’elles puissent avoir des revenus et des ressources pour satisfaire les besoins de la population », a déclaré M. Bawara.

« Les jours ou semaines à venir, nous allons concrètement installer un comité d’appui à la décentralisation et aux élections locales, afin que dans un esprit de concertation avec tous les acteurs politiques et toutes les organisations de la société civile (qui sont intéressées à la question de décentralisation), nous puissions concrètement élaborer et adopter toujours de manière concertée, une feuille de route », a-t-il souligné.

La tenue des élections locales est l’un des sujets qui divisent la classe politique togolaise.

Selon les principaux partis de l’opposition, ces élections doivent être organisées avant la présidentielle de 2015.

Ces élections « font partie des défis majeurs que nous devons relever », avait affirmé le 31 décembre dernier, le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, soulignant que le processus doit se dérouler de « manière prudente, concertée, mais de façon résolue ».

Prévues pour être couplées avec les élections législatives de juillet dernier, les élections locales ont été finalement reportées. Le Togo n’a jamais organisé des élections locales depuis le début du processus démocratique en 1990.

Les Mairies sont dirigées par des présidents de +délégation spéciale+, nommés par le chef de l’Etat. FIN

Edem Etonam EKUE

Savoir News

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*