Politique/Social/ Grève : La NJPSF, le MJPG et le MSF très remontés contre la STT

image_pdfimage_print

soutien_faure

Les responsables de la Nouvelle Jeunesse pour le Soutien au Président Faure (NJPSF), du Mouvement des Jeunes pour le Popularisation de le Bonne Gouvernance (MJPG) et du Mouvement de soutien à Faure (MSF) — trois associations soutenant le pouvoir en place — étaient montés au créneau vendredi pour dénoncer les grèves intempestives déclenchées ces derniers jours dans le secteur public par la Synergie des Travailleurs du Togo.

 

La Synergie a encore lancé une nouvelle grève de 72 heures à compter de mardi prochain. En gros, la STT exige une augmentation des salaires des travailleurs du public. Les secteurs de l’éducation et de la santé sont les plus touchés par ces mouvements de grève. Situation qui a entraîné la sortie des élèves dans les rues ces derniers jours pour exiger la reprise normale des cours. Certains élèves vont perturber leurs camarades du secteur, occasionnant parfois des blessés et des casses.

 

Ces trois associations ont invité les parents d’élèves à accomplir leur mission en exerçant « un minimum de contrôle et d’autorité sur leurs enfants, afin que ceux-ci ne soient plus assimilables à des enfants de rue, instrumentalisés et abandonnés à leur sort dans les écoles ».

 

« Quant aux travailleurs, qu’ils sachent que c’est encore le travail assidu et consciencieux qui a relevé ce pays en si peu de temps », a souligné Koffi Agbessi coordonnateur du MJPG.

 

Ces associations ont fortement dénoncé les grèves intempestives déclenchées par la STT, estimant que les mobiles de ces mouvements sont plutôt ailleurs.

 

Par ailleurs, les responsables de la NJPSF, du MJPG et du MSF ont fustigé la récente sortie d’un mouvement des jeunes étudiants et élèves du Togo dénommé « Flambeau citoyen » pour exiger les réformes politiques. Ils ont lancé un appel à ces « jeunes étudiants et élèves manifestants, manipulés à s’intéresser à leurs cours ». FIN

 

Abbée DJAGLO/Rédaction

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*