Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Des porcs décimés à Agoméglozou par le virus de la « peste porcine africaine »

image_pdfimage_print

porc


Le virus de « la peste porcine africaine » a provoqué mercredi la mort de plusieurs porcs dans le canton d’Agoméglozou, dans la préfecture de Bas-Mono, a appris l’Agence Afreepress du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, le colonel Ouro-Koura Agadazi.
 
Selon un communiqué dudit ministre, ce sont les résultats des analyses réalisées par le laboratoire central vétérinaire de Lomé sur les porcs résiduels qui ont confirmé la présence de ce virus chez ces animaux morts.
 
Après avoir rappelé à la population togolaise ce que c’est que la peste porcine africaine, le gouvernement dit avoir pris un certain nombre de mesures « urgentes » pour circonscrire le développement de ce virus à d’autres foyers.
« Face à cette situation, les mesures urgentes ont été prises pour réduire l’ampleur de propagation du virus responsable de la maladie. Ces mesures concerne le recensement des foyers, l’abattage des animaux contaminés, la désinfection des milieux contaminés, l’observance de toutes les mesures sanitaires et l’interdiction de la divagation et de la circulation des porcs et des produits des porcs », dit le communiqué.
Toutefois, la population et particulièrement les éleveurs sont appelés à plus de vigilance et au respect scrupuleux des mesures élémentaires d’hygiène conformément à la loi de la police sanitaire en vigueur au Togo.
 
Selon les explications du ministre, la peste porcine africaine « est une maladie animale qui attaque uniquement les porcins domestiques et sauvages. Elle cause des mortalités dans les élevages de porcs et n’a aucun effet sur la santé humaine. Elle engendre néanmoins des conséquences économiques graves pour les éleveurs ».
 
Telli K.
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 15 mai 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer