Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Le premier ministre participe à la 67ème assemblée mondiale de la santé

image_pdfimage_print

ahoomey_conf_diaspora_afrique

En sa qualité de ministre de la santé, le premier ministre Séléagodji Ahoomey-Zunu participe depuis ce lundi et ce jusqu’au 24 mai prochain, à la 67ème assemblée mondiale de la santé qui se tient à Genève (Suisse), a appris l’Agence Afreepress du site d’information republicoftogo.com.

D’après les informations, les grands sujets qui seront débattus à cette rencontre sont entre autres la stratégie mondiale contre le Sida, la médecine traditionnelle, la nutrition chez la mère et l’enfant, ainsi que la lutte contre les Maladies Non Transmissibles (MNT).

Pour ce dernier sujet, le premier ministre togolais a pris part, en prélude à la grande rencontre, à un débat organisé par les entreprises de médicament, afin de réfléchir ensemble sur le thème « la responsabilité partagée face au MNT ».

Au cours du débat, le premier ministre a dévoilé sa volonté de voir s’intensifier la coopération avec les institutions internationales, pour que ces dernières viennent en aide aux pays africains qui ne peuvent pas faire face « seuls » à ce fléau dont l’investissement pour le traitement est très pesant.

Il a par ailleurs insisté sur la nécessité de faire un dépistage précoce qui constitue pour l’instant le meilleur moyen de réduire le taux de mortalité des suites d’une MNT.

Chaque année, 26 des 36 millions de décès dus au MNT proviennent des pays à revenu faible ou intermédiaire, d’où la nécessité de mettre en place des stratégies adéquates pour soutenir ces pays dans la lutte contre ces maladies qui généralement sont de longues durées, évoluent lentement et ne se transmettent pas d’une personne à une autre.

Gaël N.

 

Commentaires

comments

Publié le 19 mai 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer