Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Présidentielle 2015 : le NET sera au rendez-vous avec ou sans les réformes

image_pdfimage_print

gerry_candidat


Sur les ondes de la Radio Victoire FM ce mercredi 04 février 2015, le Président national du Nouvel Engagement togolais (NET), parti politique de l’opposition qui sera représenté à la prochaine élection présidentielle, soutient que le NET participera au prochain scrutin avec ou sans les réformes. D’un ton plus clair, le NET n’est pas pour le boycott de l’élection présidentielle même sans les réformes, tout comme le regroupement de certains partis politiques de l’opposition, le CAP 2015.
 
Le NET participera à l’élection présidentielle avec ou sans les réformes, afin de ne pas reproduire « l’erreur » commise par l’opposition en 2002 lors des élections législatives. Telle est la position du parti Nouvel engagement togolais (NET), révélée par son président national Gerry Taama, candidat déclaré du parti à la prochaine élection.
 
Par le biais de la Radio Victoire, monsieur Gerry Taama a affirmé au peuple togolais, qu’il ne serait pas raisonnable de boycotter l’élection même si les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales ne sont pas mises en œuvre. Pour lui, chaque acteur politique doit se battre pour obtenir les réformes donc, il faut que l’opposition se rapproche un peu plus de la population togolaise, pour pouvoir gagner l’élection.
 
« Pour gagner les élections, il faut aller sur le terrain pour sensibiliser la population sur le bien-fondé du changement et tout ce qui se passe aujourd’hui. Le terrain n’est pas suffisamment conquis par l’opposition. Lors de notre dernière tournée entre la région de la Kara et la région des savanes, nous avons fait 140 villages et nous nous sommes rendus compte que les populations ne connaissent pas suffisamment l’opposition et le programme qu’elle veut mettre en œuvre une fois qu’elle sera au pouvoir» avait-il déclaré.
 
Malgré l’appel au boycott de l’élection sans les réformes, lancé par certain partis politiques ainsi que par les Organisations de défense des droits de l’Homme (ODDH), Gerry Tamaa du NET et Jean-Pierre Fabre de l’ANC, candidat unique du CAP 2015, ne boycotteront pas la prochaine élection.
 
source : lomeinfos
 

Commentaires

comments

Publié le 7 février 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer