Présidentielle au Togo: CAP 2015 veut un remake à la Faso ?

image_pdfimage_print

anc_fafre


Le regroupement de partis politiques CAP 2015 (Combat pour l’alternance politique en 2015) se jette à l’eau pour sa première activité. Le baptême de feu se fera à travers une marche dans les rues de Lomé.
 
Les huit partis politiques regroupés annoncent cette marche qu’ils appellent pacifique pour le vendredi 21 Novembre à travers les grandes artères de la capitale avec pour point de chute, le palais de congrès, siège de l’Assemblée nationale.
 
Selon Bassabi Kagbara (PDP) et Eric Dypuy (ANC), signataires de ce communiqué, l’objectif est d’ « exiger l’adoption et la mise en œuvre consensuelles des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales avant toute élection au Togo ».
 
La veille pourtant, le CAR et l’ADDI avaient taxé ces partis politiques de vouloir aller aux élections d’abord et les réformes après.
 
Ce sera un baptême de feu certes pour CAP 2015 mais pas pour des initiés tels l’ANC. Mais la question que le commun des mortels se pose est si « CAP 2015 veut un remake à la Faso ».
 
Africardv
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*