Il est
Flash info :: | J-P Fabre a appelé ce mercredi à de nouvelles mobilisations populaires les 26, 27 et 28 septembre 2017 au Togo, et confirme la mort d’un manifestant à Mango en ce jour. | | La rentrée scolaire 2017-2018, initialement prévue le 25 septembre, a été repoussée au 02 octobre (Gouvernement). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Présidentielle du 15 avril 2015 : les « Femmes solidaires »exigent de la CENI un fichier électoral « fiable » et « consensuel »

image_pdfimage_print

veronique_batale


Réunies en causerie-débat placée sous le thème : « autonomisation de la femme pour la prospérité partagée et un mieux-vivre ensemble » à leur siège ce dimanche à Djidjolé (quartier au nord de Lomé), les femmes de l’Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS), ont demandé à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), de prendre des mesures « idoines » pour garantir la transparence et la fiabilité des opérations électorales pour un scrutin apaisé, à travers un fichier électoral « fiable » et « consensuel ».C’est en présence du président national d’OBUTS, l’ancien premier ministre, Agbéyomé Kodjo.
 
Autre exigence faite par les « Femmes solidaires », l’ouverture par le gouvernement,« dès les lendemains » des élections présidentielles du 15 avril 2015, d’un dialogue politique inclusif de toute la classe politique.
 
Objectif, « opérer les réformes constitutionnelles, institutionnelles et sociétales en vue d’ouvrir la voie à une vie politique pacifique, apaisée et négociée en 2015 au Togo, avec pour seul objectif, la quête d’un mieux-vivre ensemble au sein de la collectivité nationale », a indiqué Véronique Batalé, présidente des « Femmes solidaires ».
 
Pour la bonne marche du scrutin présidentiel prochain, les femmes d’OBUTS ont recommandé aux cinq (5) candidats en lice pour cette élection, de la modération, de la retenue et de la responsabilité au cours du reste du processus électoral.
 
Pour plus d’équilibre sur la scène politique, le bureau des femmes solidaires a appelé par la même occasion toutes les femmes togolaises à s’intéresser à « la chose politique ».
 
Cette sortie encrée désormais dans les habitudes du parti présidé Agbéyomé Kodjo, s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, fêtée tous 8 mars depuis 1977 sous l’impulsion de l’Organisation des Nations Unies (ONU).
 
D’autres partis de l’opposition exigent depuis plusieurs semaines déjà la propreté du fichier électoral en vue de garantir une transparence au scrutin présidentiel.
 
Telli K.
 
sourxe : afreepress

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 9 mars 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer