Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



A la prison civile de Tsévié, comment va Pascal Bodjona?

image_pdfimage_print

bodjona_arrestation


Le 21 août 2014, Pascal Bodjona qui avait quitté son domicile pour répondre à la convocation du juge du 4e cabinet de justice de Lomé, n’avait pas pu regagner son domicile.
 
Depuis cette date, l’ancien ministre de l’Administration territoriale et des collectivités locales passent ses nuits derrière les grilles de la prison civile de Tsévié, à environ 30 Km de Lomé.
 
Bien sûr, sous une disposition particulière prise, tant dans la prison civile de la localité que son alentour. Des mauvaises langues vont jusqu’à dire que, tout autour de la prison, le dispositif sécuritaire pris est très impressionnant.
 
Mais, voilà un de ses proches joint au téléphone lundi matin, rassure la rédaction d’icilome.com sur les conditions de détention de l’ex ministre sont actuellement flexibles.
 
Autrement dit, voir Pascal Bodjona à la prison civile de Tsévié ne pose plus de soucis tant à son entourage qu’à ses fans.
 
Cité dans l’affaire d’escroquerie dite internationale impliquant l’homme d’affaires très riche, Bertin Agba, comme témoin, l’ex ministre Pascal Bodjona deviendra plus tard, un inculpé. A ce jour, le cerveau n°1 a pris la poudre d’escampette et sera sous le coup d’un mandat international émis par la justice de Lomé.
 
Pascal Bodjona avait déjà été gardé à vue au sein de la gendarmerie nationale de Lomé pendant plus de 7 mois dans le cadre de cette affaire qualifiée « d’escroquerie internationale ».
 
Proche du président Faure Gnassingbé, Pascal Bodjona a occupé les fonctions de ministre de l’Administration territoriale et de porte-parole du gouvernement de décembre 2007 à son éviction surprise du gouvernement.
 
Le ministre Bodjona lui estime qu’il est en prison pour des motifs politiques
 
icilome
 

Commentaires

comments

Publié le 8 septembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer