Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Réformes : Les ODDH dans les rues les 12 et 13 mars 2015

image_pdfimage_print

manif_determines


A deux (2) mois de la présidentielle de 2015, la synergie des Organisations de défense des droits de l’homme (ODDH) sera encore dans les rues les 12 et 13 mars 2015 pour exiger les réformes politiques avant le scrutin présidentiel.L’annonce de cette démarche a été faite ce lundi par les seize (16) associations au cours d’une conférence de presse donnée au siège de la Ligue togolaise des droits de l’homme (ODDH) à Lomé, a constaté l’Agence de presse Afreepress.
 
Pour la synergie, seules ces réformes permettront au Togo d’éviter la situation post-électorale de 2005 et de rendre possible l’alternance et le changement « tant souhaités ».
 
« Depuis un certain temps, la situation sociopolitique qui se prévaut sur la Terre de nos Aïeux nous laisse très interrogateurs et inquiets quant à l’avenir du Togo », ont affirmé les ODDH dans la déclaration liminaire de circonstance.
 
Au nombre de ces situations « inquiétantes », la synergie cite l’échec du processus de révision des listes électorales caractérisée par la démobilisation et le désintérêt « total » des populations, les incidents survenus dans certains Centres de vote et de recensement (CRV), notamment à Guérin-Kouka et à Dapaong et à Djréhouyé dans la préfecture de l’Ogou.
 
Elles ne passent pas sous silence les démissions et les remplacements survenus au sein de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et l’ébullition du front social.
 
Pour obtenir les réformes, souligne la synergie, il appartient à toute les forces vives de la nation togolaise de se joindre à ces manifestations de protestation.
 
On cite nommément les organisations de la société civile, les partis politiques, les syndicats, les confessions religieuses, les fonctionnaires des secteurs public et privé, les étudiants, les artisans, les commerçants, les chauffeurs, les cultivateurs et les autres corps de métier.
 
Par deux (2) fois en 2014, les ODDH étaient dans les rues de Lomé et de l’intérieur du pays pour exiger les réformes mais sans succès.
 
Telli K.
source : afreepress
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 23 février 2015


Catégorie(s) : Société
Tags : , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer