Réformes politiques : Le CST souhaite que le nouveau rendez-vous de Togo Télécom « soit l’ultime et dernier dialogue »

image_pdfimage_print

cst_16mai2014

Les responsables des partis politiques représentés au Parlement doivent se retrouver lundi prochain autour d’une même table au siège de Togo Télécom pour un nouveau dialogue devant déboucher sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles avant la présidentielle de 2015.

Pour le Collectif « Sauvons le Togo » (CST), ce nouveau rendez-vous doit être « l’ultime et dernier dialogue ».

« C’est le 20è dialogue que nous organisons dans ce pays. Nous voulons que ce soit l’ultime et dernier dialogue. Pour cela, nous tenons à ce que, et les journalistes et les populations soient au courant de ce que nous faisons », a déclaré le coordonnateur du CST Me Zeus Ajavon lors d’une conférence de presse du CST.

Les responsables du Collectif étaient face aux journalistes, rencontre au cours de laquelle ils se sont « prononcer » sur les discussions tenues jeudi à la Primature entre le Premier ministre et les responsables des partis politiques parlementaires.

Selon le CST – dans une déclaration rendue publique – ce dialogue « ne devrait pas être abordé dans un esprit de marchandage, entre marchands de tapis, mais une occasion de trouver les voies et moyens de mettre en place, des institutions fortes afin d’asseoir définitivement un Etat de droit au Togo ».

Le Collectif appelle « le peuple togolais à suivre avec les plus grandes attentions, et vigilance, les rencontres qui vont avoir lieu » et sur lesquelles « il informera de façon régulière, toutes nos vaillantes populations ».

Les responsables du CST n’ont pas manqué de soulever l’épineux problème du « médiateur ».

« Pour le CST, nous aurions souhaité, que pour une fois, on ait un médiateur qui puisse nous amener jusqu’à la fin des discussions pour que ce dialogue soit le dernier sur la voie de la démocratisation au Togo », a souligné Me Zeus Ajavon.

Précisions que le Collectif a également appelé les populations de Lomé et de ses environs à un « grand meeting d’information » le 25 mai à la place de Bè-Kodjindji. FIN

En Photo : Les responsables du CST lors de la conférence de presse ce 16 mai 2014

Edem Etonam EKUE

Savoir News

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*