Il est
Flash info :: | Togo: deux militaires et deux adolescents tués dans des violences à Sokodé (gouvernement) | | Violences du 16 octobre à Sokodé: le Gouvernement dénonce “des actes à visée terroriste“ et avance le chiffre “d’une vingtaine de blessés enregistrés parmi les civils et les forces de sécurité“ (communiqué). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Réformes / Sortie des Évêques et Pasteurs : « A cette allure, le pouvoir doit se faire d’énormes soucis », selon le Pasteur Komi Edoh

image_pdfimage_print

Pasteur-Komi-Edoh

La bataille pour les réformes politiques fait rage ces derniers jours. Après les partis politiques, ce fut le tour mercredi derniers des Évêques et Pasteurs des Eglises Presbytérienne et Méthodiste du Togo de monter au créneau, appelant l’ensemble des acteurs politiques à tout mettre en œuvre, afin que la loi portant réformes politiques, soit réexaminée et adoptée par le Parlement.

Ces derniers ont lancé « un appel pressant au Chef de l’Etat, au Premier Ministre et à son Gouvernement, au Président de l’Assemblée Nationale, à tous les députés et à tous les responsables de l’opposition togolaise en faveur d’une nouvelle initiative visant à réexaminer les questions introduites auprès de l’organe législatif de notre Pays en vue d’y trouver une issue plus positive ».

A en croire Pasteur Komi Edoh, président du Mouvement Martin Luther King, cette sortie des hommes de Dieu est une « forte pression » sur le pouvoir.
« A cette allure, le pouvoir doit se faire d’énormes soucis (…) », a-t-il estimé dans une Interview à l’Agence Savoir News.

Savoir News : Quelles analyses faites-vous de la sortie des hommes de Dieu en ce qui concerne les réformes au Togo ?

Pasteur Komi Edoh :  Tout homme avisé, digne de foi et conscient de l’enlisement de la situation sociopolitique du Togo, ne peut que s’attendre à la sortie du clergé, hommes et femmes craignant et inspiré de Dieu dans le but d’appeler les acteurs politiques en général et le pouvoir en particulier à honorer ses engagements sur les réformes .

De l’APG aux autres accords entre le pouvoir et l’opposition en passant par celui entre UFC (Union des Forces de Changement) et UNIR (Union pour la République) sans oublier les recommandations de la CVJR (Commission Justice, Vérité et Réconciliation), il y a eu tellement des engagements non respectés relatifs aux réformes au point que l’appel du Clergé a le mérite d’être lancé à ce moment opportun et capital la vie de la nation. Le Mouvement Martin Luther King, la Voix des Sans Voix espère que cet appel va tomber dans les oreilles attentives.

Savoir News : Est-ce une forte pression sur le pouvoir ?

Pasteur Komi Edoh :  Il est évident que cet appel du Clergé soit considéré comme une forte pression qui vient simultanément avec la demande de la délégation de l’Union Européenne au Togo de voir s’opérer les réformes nécessaires pour une élection présidentielle libre, transparente, démocratique et juste.

A cette allure, le pouvoir doit se faire d’énormes soucis et encore faudrait-il que cette pression soit renforcée par la mobilisation populaire pour pousser davantage le régime à entendre raison et à respecter les règles universelles de démocratie.

Savoir News : Quelle est la chance de l’opposition de gagner le scrutin de 2015 ?

Pasteur Komi Edoh : Il est important de toujours préciser que la forte aspiration et l’adhésion massive de la majorité des Togolais au changement et à l’alternance a été et reste un atout énorme pour l’opposition de gagner le scrutin de 2015. Si le vote exprimé dans les urnes est réellement pris en compte par la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) et la Cour Constitutionnelle, il n’y a aucun doute que l’opposition remporte brillamment la victoire quelque soit le mode de scrutin (1 ou 2 tours).
Quant à la candidature unique, elle ne serait qu’un atout secondaire et complémentaire. FIN

Propos recueillis par Junior AUREL

Savoir News

 

Commentaires

comments

Publié le 8 octobre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer