Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Social : La STT maintient sa grève de 72 heures à compter de mardi, sit-in dans certains ministères ce lundi

image_pdfimage_print

Dr-Gilbert-TSOLENYANOU_500

La grève de 72 heures annoncée par la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) à compter de mardi, aura bel et bien lieu. Telle est la décision prise par la base ce lundi à l’issue d’une Assemblée générale à Lomé.

 

Déjà dans la matinée, des sit-in ont été observés dans certains ministères notamment au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Sylvanus Olympio.
Vêtus pour la plupart de rouge, les agents du plus grand centre de santé du pays, avaient déserté en milieu de matinée leurs différents postes de travail.
Dans un communiqué publié samedi dernier, le gouvernement avait averti tous ceux observeront la grève lancée pour mardi.

 

« Ceux qui suivront un mot d’ordre de grève non conforme aux dispositions légales et réglementaires régissant le droit de grève, s’exposent aux sanctions prévues par la loi », avait menacé le gouvernement.

 

Selon les autorités togolaises, la démarche de la STT sort du cadre syndical et est donc illégal, les discussions étant en cours.

 

« Nous sommes prêts à ce qu’on nous prouve en quoi la grève de la STT est +illégale+. Nous sommes sereins, la Synergie avance et n’a jamais fait obstruction aux lois. Nous sommes dans la légalité (…) », a souligné Dr. Gilbert Tsolenyanou, le porte-parole de la STT.

 

Ce lundi, les ministres de l’enseignement supérieur et de la fonction publique ont appelé les travailleurs à mettre de l’eau dans leur vin.

 

Une séance de travail a réuni lundi après midi au ministère de la fonction publique, membres du gouvernement et responsables des centrales syndicales. La STT avait été représentée à cette rencontre.

 

Les travailleurs réunis au sein de la STT exigent l’obtention totale des points qui figurent sur leur plateforme revendicative, à savoir doubler les salaires des travailleurs, redresser la grille, augmenter l’allocation familiale et trouver une prime de déplacement aux fonctionnaires.

 

Rappelons que les mouvements de grève déclenchés par la STT ont fortement paralysé l’éducation et la santé, deux secteurs dans lesquels la Synergie est implantés. L’administration publique compte environ 50.000 fonctionnaires. FIN

 

En Photo : Dr. Gilbert Tsolenyanou

 

Edem Etonam EKUE

 
source : savoir news
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 3 mars 2015


Catégorie(s) : Société
Tags : , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer