Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Togo : Gnassingbé, même Dieu en a marre de ce patronyme !

image_pdfimage_print

eyadema_faure


Quelle est cette affaire de règne sans fin des Gnassingbé ? Nous ne sommes pas au moyen-âge où une famille règne « tralalalalala » sur un royaume. Nous sommes au 21è siècle, et qui plus est, dans une République. Il n’est plus dans l’ordre des choses qu’une famille prenne en otage le Togo et les Togolais pendant plusieurs décennies. 50 ans de règne sans partage de Gnassingbé père et fils, ça suffit.
 
Le Togo ne doit pas être la seule exception dans la sous-région. Il urge qu’on mobilise les énergies pour mettre fin à l’ambition monarchique de Faure Gnassingbé sur le Togo. On a supporté le père pendant 38 ans, on ne peut se permettre de subir les sautes d’humeur et les desiderata du fils. Les Togolais sont fatigués de ce régime dégénéré, fatigués de la famille Gnassingbé, fatigués de la minorité qui pille les ressources du pays.
 
Qu’avons-nous fait, nous autres Togolais au bon Dieu pour être punis de la sorte ? Aujourd’hui, l’image du Togo est si écornée qu’on est à la risée de nos voisins, on est à la risée du continent. Au point qu’on éprouve un sentiment de honte quand on devrait afficher notre identité au-delà de nos frontières.
 
Faure Gnassingbé s’est opposé aux réformes constitutionnelles et institutionnelles recommandées par l’APG et la CVJR et devant garantir la transparence et l’équité du scrutin, s’est opposé à l’audit du fichier électoral comme le prescrit le code électoral… le pouvoir a savamment fait distiller dans l’opinion que le scrutin est déjà plié, avec à l’appui un score imaginaire et farfelu attribué au fils du père. Toutes ces manœuvres sont destinées à pousser les opposants au boycott et ouvrir une autoroute au candidat du pouvoir pour son règne à perpétuité. Ils ont réussi en partie leur mission en mettant en touche de potentiels candidats.
 
Sauf que Dieu est en train de déjouer le plan du Malin. Pour une fois dans l’histoire de ce pays, la majorité des candidats à l’élection présidentielle- même ceux-ci suscités par le pouvoir lui-même pour accompagner son candidat au cas où l’opposition, la vraie, venait à opter pour le boycott sont tous issus d’une partie du pays où il est possible qu’ils se partagent entre eux les voix. On pense dans beaucoup de milieux que c’est un atout à capitaliser par les forces démocratiques. L’heure de la délivrance est enfin arrivée. Mobilisons-nous pour mettre fin démocratiquement à ce pouvoir qui un régime dynastique sur le Togo. Personne ne viendra de nulle part pour délivrer de notre servitude si ce n’est nous-mêmes. « Aide-toi et Dieu t’aidera » ! Dieu même est fatigué de cette famille. Et il a commencé ses œuvres, son miracle sur le Togo.
 
C’est le moment où jamais. Faure Gnassingbé n’est pas serein. Si son bilan était hyper positif que ça et s’il est certain de gagner comme le prétendent ses courtisans, il allait accepter les réformes politiques et l’audit du fichier. Dans son propre camp, il ne fait pas l’unanimité. Il a divisé sa famille biologique, divisé sa famille politique, divisé les Togolais. C’est tout cela qui explique la frilosité de son régime. Quels que soient les reproches qu’on peut faire au candidat du CAP, il est le seul pour l’instant à même d’obtenir l’alternance. Mobilisons- nous et délivrons-nous du joug de la dictature des Gnassingbé et on verra le reste.
 
Source : [03/03/2014] Liberté N°1895 / 27avril.com
 

Commentaires

comments

Publié le 5 mars 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer