Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Togo : L’ANC tombe-t-elle dans le piège RPT/UFC en demandant justice à la HAAC ?

image_pdfimage_print

isabelle_ameganvi

Depuis quelques mois au Togo, une campagne « Tout sauf Fabre » caractérisée par un ANC et CST bashing s’accentue dans les médias à la gloire du régime Gnassingbé. C’est de bonne guerre, en politique quand on marque des points il faut s’attendre à prendre des coups. A 12 mois des Présidentielles, la scène politique togolaise est le festival d’allégeance au pouvoir Faure Gnassingbé de ceux qui tentent en vain d’exister face au rouleau compresseur que sont devenus l’ANC de Jean pierre Fabre et le CST de Zeus Ajavon. Pour le pouvoir, l’appréciation des talents se mesure au niveau de repentance des nostalgiques du système des Gnassingbé.

 

Le courrier du 25 mars 2014 d’Isabelle Améganvi (vice-présidente de l’ANC) adressé à la HAAC (Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication), pointant la  » campagne délibérée de diffamations et de dénigrement systématique de Kanal fm », ne semble pas opportun au risque de légitimer cette institution exclusivement au service du pouvoir.

Le silence reste toujours l’arme appropriée face aux calomnies.

Lettre de l’ANC à la HAAC relative à l’émission “Club de la presse” de Kanal Fm

Lomé, le 25 mars 2014
Me AMEGANVI Manavi Isabelle
La Vice-Présidente

N° 14- /ANC/ VP-SG

A Monsieur le Président de la HAAC
Lomé.

Monsieur le Président,

Notre parti, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et ses dirigeants, sont l’objet depuis plusieurs années, d’une campagne délibérée de diffamations et de dénigrement systématique sur les ondes de la radio KANAL FM et notamment dans l’émission  » Club de la presse
 » animée par Monsieur Sas GAWOU.

Cette campagne, qui est le fait d’un groupe de journalistes et de quelques personnes spécialement invitées à cet effet par l’animateur de l’émission, est l’occasion de déverser sur la direction de l’ANC et en particulier sur le Président Jean-Pierre FABRE, les pires insanités du genre :
* Le domicile familial Fabre, sis à Kodjoviakopé, a été offert à la mère de Jean-Pierre Fabre par feu Gnassingbé Eyadema dont elle fut la maitresse, (Dominique Alizou)
* Jean-Pierre Fabre a voté lors de la dernière présidentielle française de mai 2012 à Lille où il est inscrit, (Dominique Alizou)
* Jean-Pierre Fabre qui est domicilié au Togo touche le RMI (Revenu Minimum d’Insertion) en France (Dimas Djikodo)
* Jean-Pierre Fabre a reçu 500 millions de Faure Gnassingbé. (Dimas Djikodo)
* Le véhicule de Patrick Lawson lui a été offert par Kpatcha Gnassingbé.
* Les indemnités perçues par les députés ANC exclus de l’Assemblée relèvent du grand banditisme (Dimas Djikodo)
* Après avoir touché le magot, un député ANC achète une RAV4 à sa maîtresse (Dominique Alizou)
* Eric Dupuy a détourné les fonds du CTR à Paris (Dimas Djikodo)…

L’ANC a toujours observé face à ces propos mensongers et
irresponsables, le silence qu’ils méritent mais nous constatons ces derniers temps, un déchainement sans égal de cette campagne qui vise manifestement à salir et à discréditer l’ANC et son Président national.

La HAAC, dont l’une des missions est de veiller au respect de la déontologie de la presse, ne peut ignorer les dérives de cette radio sur les antennes de laquelle des journalistes stipendiés se livrent, à une tentative de démolition d’un parti que les dernières élections législatives ont placé à la tête des partis de l’opposition.

Des radios comme X Solaire et Légende FM, ont été purement et simplement fermées sans avoir commis des manquements aussi graves à leur éthique professionnelle et au code de la presse que ceux dont se rend quotidiennement coupable KANAL FM. Il est plutôt surprenant que cette radio, dont les errements ont failli entraîner des troubles à l’ordre public le jeudi 13 mars 2014, à la fin d’une émission avec un leader politique, n’ait encore reçu aucune réprimande publique de la part de la HAAC.

Dans le but de mettre fin à une telle situation, l’ANC demande
formellement à la HAAC d’assumer ses responsabilités en rappelant publiquement à l’ordre KANAL FM.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, les assurances de notre considération distinguée.

 
Me AMEGANVI Manavi Isabelle
 
letogolais.com
 

Commentaires

comments

Publié le 31 mars 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer