Togo – L’opposition pleure encore un militant tué par des militaires

0
70

|photo @facebook | Le jeune Ouro Djobo Djalil victime des agressions sauvages des soldats et miliciens de Faure Gnassingbé le samedi dernier a succombé à ses blessures ce matin. Que son âme repose en paix.


L’opposition, en l’occurrence le Parti National Panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam essuie, à nouveau, un lourd bilan suite aux violentes répressions militaires des manifestants samedi dernier à Lomé.
Le jeune OURO DJOBO Djalil, menuisier aluminium de profession, est décédé ce matin à la suite de ses blessures lors de l’accident provoqué des militaires au carrefour baptiste d’Adewui le samedi 2 décembre 2017, de retour de la marche organisée par la coalition de l’opposition togolaise.
Il a été conduit à sa dernière demeure aussitôt dans la matinée de ce lundi après le décès.
Du côté de Sokodé, un autre jeune a été enlevé pour une destination inconnue.
 
source : icilome
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire
Entrer votre nom ici