Togo – L’opposition pleure encore un militant tué par des militaires

image_pdfimage_print

|photo @facebook | Le jeune Ouro Djobo Djalil victime des agressions sauvages des soldats et miliciens de Faure Gnassingbé le samedi dernier a succombé à ses blessures ce matin. Que son âme repose en paix.


L’opposition, en l’occurrence le Parti National Panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam essuie, à nouveau, un lourd bilan suite aux violentes répressions militaires des manifestants samedi dernier à Lomé.

Le jeune OURO DJOBO Djalil, menuisier aluminium de profession, est décédé ce matin à la suite de ses blessures lors de l’accident provoqué des militaires au carrefour baptiste d’Adewui le samedi 2 décembre 2017, de retour de la marche organisée par la coalition de l’opposition togolaise.

Il a été conduit à sa dernière demeure aussitôt dans la matinée de ce lundi après le décès.

Du côté de Sokodé, un autre jeune a été enlevé pour une destination inconnue.
 
source : icilome
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*