Togo : Des militants du PNP attaqués par des miliciens du RPT-UNIR et des militaires à Kara.

image_pdfimage_print

Ricardo Agouzou et ses compagnons militants du PNP à Kara ont été copieusement agressés sans raison par des miliciens du RPT-UNIR appuyés par des éléments de l’armée | Capture d’écran : LGDG


Une récidive éhontée du régime Faure en matière de violences gratuites contre les militants de l’opposition

Interrogé par la radio française, Ricardo Agouzou, le président régional du PNP au domicile duquel ils étaient huit (8) militants dudit parti à se réunir, ce sont des miliciens qui ont opéré cette nuit.

« Nous avons vu un groupe de miliciens d’une soixantaine de personnes arriver à mon domicile. C’était un groupe muni de cordelettes, d’antivols de moto, des gourdins et des machettes. Ils nous ont encerclés et ont commencé par nous molester sérieusement. Ils nous ont frappés et ont cassé toutes les chaises et les bancs et retiré tous les documents auprès du secrétaire général, les portables sont saisis », a-t-il déclaré.

Selon le président régional du PNP, il s’en est suivi une débandade, chacun des 8 militants cherchant à s’échapper. « A l’heure actuelle, je me suis échappé et je n’ai pas encore vu les autres membres. Je ne sais pas exactement quel est l’état de santé de chacun. Personnellement, je suis très souffrant », a-t-il ajouté.

Sur les réseaux sociaux, on présente des personnes au visage tuméfié à cause des coups reçus. D’autres présentent aussi des blessures à l’oreille. Des photos circulent montrant des chaises en plastiques et des bancs cassés.

Depuis le 19 août dernier, date du début des manifestations de l’opposition contre le pouvoir de Faure Gnassingbé, il n’y a pas eu une seule marche dans la ville de Kara d’où est originaire le chef de l’Etat.
 

source : 27avril

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*