Togo/De Sokodé à Kparatao, l’intérieur du pays en ébullition

image_pdfimage_print


Courses poursuites, bastonnades, traitements horribles des militaires sur les populations… C’est la situation en cours actuellement à l’intérieur du pays, en l’occurrence dans la région centrale, précisément à Sokodé, Tchamba, Bafilo et surtout le village de Kparatao, sans oublier Djarkpanga dans le MÔ.

On signale des blessés graves avec des images chocantes. Les nouvelles font également état d’un mort, un jeune qui aurait succombé aux blessures causés par la torture subie depuis mercredi où il a été appréhendé par les militaires. Notre reporter sur place tente de vérifier l’information.

Malgré cette tendance, des jeunes persistent à manifester et installent de barricades tout en brûlant des pneus et autres combustibles.

Loin de l’alarmisme, il ne fait pas bon vivre tant à Lomé qu’à l’intérieur. Une situation prévisible quand les forces spéciales et les militaires prennent la place des forces de l’ordre pour assurer la sécurité civile.
A Djarkpanga dans le Mô, les répressions sont inquétantes.

Rappelons que les militaires qui imposent terreur actuellement dans le pays, sont sous les ordre de ministère de la Défense et des Anciens Combattants, un ministère sous le contrôle de Faure Gnassingbé lui-même.

A. Lemou
 
icilome/http://news.icilome.com/?idnews=848047&t=de-sokode-a-kparatao,-l-interieur-du-pays-en-ebullition
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*