Trafic d’ossements humains : Deux trafiquants dont un professeur de lycée interpellés à l’aéroport de Lomé en possession de trois crânes d’homme

image_pdfimage_print

trafic_os_humains

Deux présumés trafiquants d’ossements humains dont un professeur de Lycée ont été interpellés vendredi dernier à l’aéroport général Gnassingbé Eyadéma, en possession de trois crânes d’homme, a rapporté ce lundi, le quotidien privé Forum de la Semaine.

Selon le journal, le professeur et son +complice+ ont été arrêtés par des éléments de la gendarmerie, , alors qu’ils tentaient de convoyer les trois crânes vers l’Europe, plus précisément vers la France.

« Nos sources nous indiquent que les crânes, bien emballée, ont été vite détectés le scanner du service des frets (…) Ils auraient dans un premier temps, prétexté que ce sont des gris-gris destinés à l’Europe, et qu’ils ne pouvaient pas déballer les colis », raconte le journal.

« Mais, intransigeants, les agents de la gendarmerie de l’aéroport les contraindront à ouvrir leurs emballages : d’où la découverte macabre », souligne le journal.

Une enquête a été ouverte pour démanteler ce réseau de trafiquants d’ossements humains.

Début juillet, deux présumés trafiquants d’ossements humains (dont un cadre de l’ASECNA à la retraite)avaient été arrêtés à Lomé par des agents de la brigade de recherche et d’investigations de la direction générale de police nationale, en possession de trois crânes humains. FIN

Photo @ Les trois crânes saisis en juillet dernier

Edem Etonam EKUE

 

Savoir News

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*