Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Université de Lomé : Le MEET appelle à une journée « campus mort » ce mercredi

image_pdfimage_print

meet

Les responsables du Mouvement pour l’Epanouissement de l’Etudiant Togolais(MEET) ont appelé à une journée « Campus mort » ce mercredi à Lomé pour protester contre la « répression » par les forces de l’ordre de leur manifestation mardi.

Le MEET avait appelé les étudiants à marcher mardi et ce mercredi sur la présidence de la Présidence pour exiger une amélioration de leurs conditions de vie et d’études. La manifestation avait été interdite par la Marie de Lomé, qui l’a jugé « inopportune ».

Des étudiants qui ont tenté de braver cette interdiction, ont été très vite dispersés. Des heurts ont été enregistrés entre forces de l’ordre et étudiants.

Dans un communiqué rendu public, le MEET invite « tous les étudiants, soucieux de l’amélioration de leurs conditions de vie et d’études dans nos universités publiques, à observer un mot de grève (campus mort), le mercredi 25 juin 2014 ».

Les responsables de ce Mouvement demandent aux autorités « d’abandonner sans délai l’option de la force qui est une voie sans issue » et les invitent à « appliquer en intégralité les conclusions de l’accord signé avec les étudiants, seul moyen susceptible de préserver le calme et la sérénité sur les campus universitaires afin que l’année académique en cours puisse se terminer en toute beauté ».

Considéré comme l’un des principaux mouvements estudiantins, le MEET a déjà secoué à plusieurs reprises le gouvernement à travers des manifestations sur le campus de Lomé. FIN

En Photo : Komlanvi Akomabou Kondo, le président du MEET

Edem Etonam EKUE

Savoir News

 

Commentaires

comments

Publié le 25 juin 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer