Affaire d’escroquerie à la CSTT: un conseil syndical extraordinaire pour voir clair

0
519

conseil_cstt


© togoactualite – L’image de la première centrale syndicale togolaise, la Confédération syndicale des travailleurs du Togo (CSTT) a été écornée ces dernières semaines par une affaire de détournement de 47 millions de nos francs. Le secrétaire général de la centrale, M. Têvi Sébastien Ayikoué est accusé par le comptable qu’il venait de licencier de détournement de fonds. Les médias et quelques groupes de frondeurs se sont saisis de l’affaire. Le dernier groupe veut la tête du SG de la CSTT et réclame que la lumière sur cette affaire qui a amené les partenaires à revoir leur partenariat avec la centrale. Ce mercredi, un conseil syndical a été convoqué pour clarification.
 
Mais ce conseil n’a pas permis de voir clair si ce n’est qu’il a permis aux protagonistes de se mettre d’accord sur la mise en place d’un comité de gestion chargé de situer les responsables. Hormis cela chaque partie campe sur sa position.
« C’est un montage qui ne dit pas son nom. Nous sommes arrivés à faire comprendre que d’abord il n’y a en aucun cas eu de détournement. Rien du tout. C’est des jeux d’écriture ».
 
Pour lui, c’est parce que le comptable a été muté qu’il « va prendre des pièces comptables de l’organisation et les mettre sur la place publique, dans les médias pour dire que son patron a détourné ça c’est du jamais vu ». Il menace le comptable de poursuite judiciaire car dit-il, « c’est trop gratuit de salir et la réputation d’honnête homme ».
 
Gbandou Yao, le secrétaire général de la FTBC, ne voit pas la chose de la même manière. « Nous avons seulement entendu qu’un seul son de cloche du début jusqu’à la fin et il était difficile pour nous, certains responsables, que nous aillons la parole pour pouvoir donner notre point de vue sur un certains nombre de chose », dit-il.
 
Il demande que le comptable soit écouté parce qu’en principe on ne peut pas faire un audit derrière un comptable. « Il y a tellement de contradiction dans ce dossier à tel enseigne que nous voudrions que la vérité triomphe pour que la CSTT puisse sortir de l’abîme dans lequel on l’a plongé ».
 
Tout comme le SG de la CSTT, M. Gbandou approuve la mise en place d’un comité de gestion chargé de faire la lumière sur la crise.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 11 = 12