Bouter l’hépatite du Togo, l’engagement d’ASADH

0
539
asadh_association

 

Selon une enquête menée par l’Association sauvons l’Afrique des hépatites (ASADH), 10% et 2% de la population de Lomé est affectée respectivement par les hépatites B et C.Ignorée ou méconnue de la population, ASADH essaie de corriger cette méconnaissance.
 
Pour le président de l’Association, M. Folly Anyoh, « la prévalence de l’hépatite B et C augmente de jour en jour dans la capitale mais rien n’est fait pour l’éradiquer or l’OMS l’a classé parmi les quatre priorités de santé publique ».
L’association lance des campagnes de dépistage public en direction des couches sociales nationales.
 
En prélude à la journée mondiale de lutte contre l’hépatite célébrée chaque 28 juillet, ASADH organise d’autre campagne de dépistage dans certains quartiers de Lomé.
 
L’hépatite se manifeste par le jaunissement de la peau et des yeux, les urines foncées, la fatigue extrême, les nausées, les vomissements et douleurs abdominales.
 
L’hépatite est une inflammation du foie due à un virus. Elle touche plus de deux milliards de personnes dans le monde. Elle est 100 fois plus contagieuse que le VIH.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

4 + 4 =