Accueil INTERNATIONAL AFRIQUE Burkina Faso: Des proches de Compaoré déclarés inéligibles aux législatives

Burkina Faso: Des proches de Compaoré déclarés inéligibles aux législatives

- Advertisement -

partisan_campaore


Au Burkina Faso, Le Conseil constitutionnel a déclaré une quarantaine de dignitaires ou anciens soutiens du régime de Blaise Compaoré inéligibles aux prochaines élections législatives. Ceci, conformément à l’article 166 du nouveau électoral adopté par le Conseil national de la transition, l’assemblée de la transition. Parmi la quarantaine de personnes déclarées inéligibles pour les législatives, par le Conseil constitutionnel, figurent Eddie Komboïgo, le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Achille Tapsoba, Alpha Yago, Fatoumata Diendéré. Tous membres du bureau politique de l’ancien parti au pouvoir.
 
Sont aussi visés par cette mesure Gilbert Noël Ouédraogo, président de l’Alliance pour la démocratie et la fédération-Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA) ainsi que tous les autres responsables d’association ou partis politiques ayant soutenu le projet de modification de la Constitution qui devait permettre à Blaise Compaoré de briguer un autre mandat.
 
Les partisans de Blaise Compaoré avaient récemment attaqué l’article 166 du nouveau code électoral devant la Cour de justice de la Cédéao. Mais le Conseil constitutionnel affirme que le Burkina Faso n’a pas tenu compte de la décision rendue par cette Cour.
 
source : Courrier d’Afrique
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

81 − 72 =

LES + LUS

Togo : Leçon amère, mais leçon magistrale quand même

Un des bulletins de vote pré-votés Faure pour bourrer les urnes lors de la présidentielle 2020 au Togo | Photo...

Manifestation contre la victoire de Faure Gnassingbé : Gilbert Bawara met en garde le camp d’Agbéyomé

L’idée de manifester contre les résultats rendus publics par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) donnant gagnant,...

Entendra-t-il enfin raison pour partir ou voudra-t-il être poussé par la petite porte?

« …le pouvoir des Gnassingbé qui a fait de l’armée nationale sa branche armée, et qui entretient...

Présidentielle 2020 : Hold up électoral et désillusion de l’électoralisme impénitent

La présidentielle du 22 février 2020 avait des airs de déjà-vu. On a pris les mêmes et...