Burundi: décès du président Pierre Nkurunziza

1
1753
Le président burundais Pierre Nkurunziza le 7 juin 2018. REUTERS/Evrard Ngendakumana
Le président burundais Pierre Nkurunziza le 7 juin 2018. REUTERS/Evrard Ngendakumana

Le gouvernement du Burundi vient d’annoncer ce mardi dans un communiqué « le décès inopiné » du président Pierre Nkurunziza, qui était hospitalisé à l’hôpital de Karusi, dans le centre du pays, depuis samedi soir après avoir ressenti un malaise. Pierre Nkurunziza, au pouvoir depuis 2005, serait décédé hier lundi officiellement des suites d’un « arrêt cardiaque », annonce le gouvernement, qui a décrété un deuil national de 7 jours.PUBLICITÉ

Des rumeurs persistantes et insistantes sur sa mort circulaient depuis ce lundi. Des sources médicales expliquent qu’il aurait été positif au Covid-19, son épouse étant toujours hospitalisée au Kenya depuis la semaine dernière pour la même raison, malgré les dénégations des autorités.

Pierre Nkurunziza devait passer le pouvoir au président nouvellement élu, Evariste Ndayishimiye, au mois d’août.

Plus d’informations à venir…

source : RFI

1 COMMENTAIRE

  1. Sale cafard de Pierre Nkuruziza.
    Tu peux être enterré maintenant avec tes millions et primes de fin de carrière présidentielle après avoir fait massacrer des milliers de citoyens burundais. Toi et ta suite de soient disant présidents farfelus assassins criminels, tragico-ridicules vous comprendriez à vos depens que quelque soit le nombre de mandats présidentiels accumulés vous et nous notre condition est la même: vous êtes ce que nous sommes et ceux que vos égoïsmes démesurés ont fait devancer dans la mort au finish: tous de misérables mortels.
    Pauvre misérable Pierre, écoute ici: la femme sera bientôt guerie du covid-19 et sera la copine du ton pire ennemi: c’est la vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

67 − = 61