Communiqué du Candidat de la dynamique Monseigneur KPODZRO, Agbéyomé KODJO

0
2240

L’attention des électrices et des électeurs est appelée relativement aux constats qu’il y a matière à porter à la connaissance de tous nos compatriotes.

Alors que se poursuivent les opérations de vote sur toute l’étendue du territoire national, il nous a paru utile d’informer instantanément les électrices et les électeurs des remontées portant constats de bourrage d’urnes, et de fraudes systématiques en plusieurs endroits du territoire national.

Le bilan intermédiaire de vigilance nous permet de dresser constat des premières manœuvres frauduleuses à portée massive qui sont en cours. Lesdites manœuvres frauduleuses revêtent un caractère parfois déroutant, parfois riche d’enseignement.

Plus que jamais, les manœuvres savamment ourdies incitent à la plus grande vigilance ainsi qu’à une totale mobilisation en vue de déjouer les agissements frauduleux en cours d’exécution.
. Nous demandons expressément au Président de la CENI et aux présidents des CELI de prendre des dispositions adéquates tendant d’une part, à scrupuleusement se conformer aux dispositions prévues et édictées au Code électoral ; et d’autre part, de faire rigoureusement respecter l’ensemble des règles régissant la procédure électorale en toutes les étapes du processus électoral en cours.

Face à l’approche de la formation politique d’ UNIR qui n’est mue que par l’orchestration des fraudes électorales à grande échelle pour aux fins de fausser la vérité des unes, nous demandons à nos délégués déployés dans les bureaux de vote d’inscrire des réserves formelles et caractérisées sur les procès-verbaux avant de les signer dès lors qu’ils constatent que le nombre de bulletins dans l’urne dépasse le nombre d’inscrits.

Une méthode quantitative comparative pourrait ainsi permettre de déceler des « anomalies », de poser la question de l’origine de ces écarts et de formuler l’hypothèse de l’existence de l’intention de manipulations du scrutin.

Par ailleurs nous invitons la CENI à veiller à ce que nos délégués dans les bureaux de vote reçoivent chacun une copie du procès-verbal sanctionnant les opérations électorales dans chaque bureau de vote conformément aux prescriptions du code électorale.

Enfin, il est à signaler les obstacles de diverses nature qui sont opposés à nos délégués à l’instar de leur éviction arbitraire des bureaux de vote depuis 6 heures du matin des bureaux de vote notamment dans les cantons de Namon, de Natchibore, Naki-Tikpi.

Je rappelle que conformément aux dispositions de la loi électorale, les délégués sont censés représentés chacun des candidats en lice.

Qu’ainsi, leur présence au sein des bureaux de vote est à tous égards légitimes et leur habilitation établie.
Au regard de tout ce qui précède, nous exhortons les populations dont nous saluons la totale détermination, à une totale mobilisation pour faire triompher la vérité des urnes et à croire aux forces divines qui portent notre candidature.

Agbéyomé KODJO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

3 + 7 =