Confidentiel : Pascal Bodjona prochain Premier ministre

0
3079

Pascal AkousselelouBodjona, comme c’est de lui qu’il s’agit, ancien homme à tout faire du Prince de Lomé2, surnommé affectueusement par la presse « ministre grand format » toujours disponible, doué d’un talent extraordinaire couplé d’un savoir-faire indicible, sa subtilité et fidélité à servir le seul Prince qui a droit de vie et de mort sur tout le monde, a été, comme sans compter sur l’imprévisible apprenti dictateur jeté en prison comme un vulgaire voleur de poule à la suite d’une affaire sans tête ni queue, affaire dite « escroquerie internationale ». Le seul but est de le broyer politiquement, à la suite des rumeurs faisant état de ce qu’il convoiterait le fauteuil présidentiel.

Notre article de la semaine passée nous a permis d’avoir des informations persistantes relatives à la nomination de Pascal Bodjona comme nouveau Premier ministre en remplacement de SelomKlassou qui a battu le record de longévité de premier ministre sous Faure Gnassingbé Depuis ce déboire à lui infligé, à volonté et qui l’a éloigné de « la table du Prince », les services loyalement rendus par l’ancien ministre de l’administration territoriale manquent. Ce qui, pour nombreux de la famille politique de Faure Gnassingbé, le RPT/Unir a versé dans de nombreux cafouillages et erreurs politiques sans cesse multipliés sur le terrain et qui ternissent honteusement l’image du pays.

Il faut alors limiter les dégâts, mieux mettre fin à ces départages politiques fâcheux au cours de ce quatrième mandat (de trop) et qui pour l’usurpateur est déterminant vu tout ce que le contentieux électoral avait engendré, conséquence d’un avenir incertain. Qui peut donc sauver le dictateur usurpateur et lui garantir un tant soit peu la gestion du pays comme il l’aurait souhaité? Un certain Pascal Bodjona est indiqué au Prince Selon nos informations, la certitude est grande que l’ancien premier chef de cabinet soit nommé le nouveau premier ministre. Son nom revient à chaque instant au bout des lèvres du Prince. Le nom de Pascal BODJONA bat trop fort dans le cœur de Faure Gnassingbé et traumatiserait son sommeil.

Nos sources nous indiquent que les décideurs n’ont pas du tout besoin d’avoir l’avis de l’intéressé avant toute décision. L’essentiel est le service qu’il va rendre pour sauver Faure Gnassingbé de la situation très compliquée qui se dessine à l’horizon. Aux grands maux les grands remèdes dit-on souvent. Le prince très décidé à mettre fin au hasard et à l’improvisation, n’a d’autre choix que de collaborer. Pour lui, le passé reste au passé, il faut définir un nouvel horizon pour sauver son pouvoir c’est le plus important.

Pour notre part nous estimons que Faure Gnassingbé ne va plus annuler son projet puisque chaque fois qu’il veut prendre une décision et que la presse arrive à anticiper sur sa décision, il la repousse ou carrément il l’annule. Dans l’histoire politique du Togo, la primature change de tête mais jamais la présidence de la République togolaise qui est conservée par la même personne de Faure Gnassingbé comme son feu père l’avait conservée jusqu’à la fin de sa vie. Les premiers ministres sous Faure Gnassingbé depuis février 2005 : EdemKodjo du 09 juin 2005 au 20 septembre 2006 soit 1an 103 jours, YaoviAgboyibo, du 20 septembre 2006 au 06 décembre 2007 soit 1an 77 jours, KomlanMaly du 06 décembre 2007 au 08 septembre 2008 soit 277 jours durée très courte à la primature, Gilbert FossounHoungbo du 08 septembre 2008 au 23 juillet 2012 soit 3ans 319 jours, SelagodjiAhoomeyZunu du 23 juillet 2012 au 10 juin 2015 soit 2 ans 322 jours et Selom Komi Klassou du 10 juin 2015 à ce jour soit environ 5ans, celui qui a plus duré à la primature. Au total 06 premiers ministres sous Faure Gnassingbé en 15 ans de règne absolu au pouvoir. Probablement Pascal Bodjona serait le 7è premier ministre sous Faure Gnassingbé pour 20 ans de règne dictatorial et sanglant.

En tout cas Faure aura à gagner pour ce choix car ce n’est pas un secret pour personne que Pascal Bodjona est un véritable pont mieux une vraie passerelle sûre entre lui et l’opposition Que la Providence veille sur le Togo !

Jérôme Sossou

Source : Le Triangle des Enjeux n°413 du Mercredi 20 Mai 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

6 + 3 =