Covid-19 et déconfinement : Un programme exemplaire

0
375

Dès le début de la crise sanitaire, les autorités togolaises ont lancé un programme de transferts monétaires baptisé ‘Novissi’ destiné à aider les foyers les plus modestes victimes des conséquences économiques et sociales de la pandémie.La France a décidé d’appuyer cette initiative solidaire.

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya a signé avec l’ambassadeur de France à Lomé,Marc Vizy, une convention d’appui à Novissi.Cet accord de financement, d’un montant de 3 millions d’euros est une subvention de la République française, via l’AFD, qui représente 5,6% du coût total du programme. «La plupart de la population active en Afrique, petits agriculteurs, vendeurs de rue, opérateurs de transport ou marchands nomades opèrent, comme c’est aussi le cas pour le Togo, dans le secteur informel. Ils vivent donc au jour le jour. Cette situation nécessite, dans le contexte actuel de la pandémie, le renforcement des politiques de protection sociale au niveau de nos différents Etats», a rappelé le ministre.

Novissi fait partie des premières mesures urgentes prises par le gouvernement dès le début de la crise sur demande du président Faure Gnassingbé. Du 8 avril au 12 juin 2020, plus de 560.000 Togolais ont bénéficié des aides et 1,4 million sont inscrits sur la plateforme. L’Etat ad’ores et déjà déboursé 11,4 milliards de Fcfa. L’appui financier de l’AFD permettra d’effectuer environ 360.000 paiements au profit des travailleurs du secteur informel.L’ambassadeur de France a salué l’exemplarité du programme. D’abord pour la rapidité de son déploiement, ensuite pour son universalité.«Il est l’un des rares dispositifs d’accompagnement social rendu éligible à l’ensemble d’une population», a-t-il souligné.

Exemplaire également par ses modalités de déploiement intégralement numérisées.«Le Togo a su mettre en place avec une belle agilité un mécanisme remarqué  aujourd’hui par beaucoup dans le monde», a indiqué l’ambassadeur.«Novissi est une véritable rupture méthodique avec le passé et préfigure la nouvelle voie dans laquelle vont se dérouler les programmes de filets sociaux», a de son côté indiqué Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, qui assistait à la cérémonie en compagnie de François Jacquier, le directeur de l’AFD pour le Togo.

La Rédaction

Source : Le Soleil N° 462 du Vendredi 03 Juillet 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 + 5 =