Covid-19 : Les Togolais du Japon au chevet des couches vulnérables de Kparatao

0
488

« Loin des yeux, près du cœur ». Loin d’être de vains mots, cet adage a eu tout son sens dans les actions menées par la diaspora togolaise en cette période de crise sanitaire liée à la Covid-19. Depuis le début de la crise sanitaire, les Togolais de l’extérieur ne cessent de prêter main forte au gouvernement dans la lutte contre la pandémie. Le 24 juillet dernier, l’Association des Togolais du Japon (ATJ) est venue en aide aux couches les plus vulnérables à Kparatao, localité située dans la commune de Tchaoudjo 1.

Estimé à un coût total de 1.000.000 de FCFA, le don fait avec l’appui technique du Haut-Commissariat des Togolais de l’étranger (HCTE) aux populations de cette localité est composé de vivres et de non-vivres et est destiné, selon les responsables de l’association, à soutenir les parents restés au pays et à appuyer le gouvernement dans la lutte contre la Covid-19.

Au total, 600 bavettes, 600 kg de riz et 100 bols d’haricot ont été remis à cents (100) bénéficiaires, composés des personnes du troisième âge, des veuves et des orphelins. Pour les donateurs, le choix de cette couche sociale n’est pas fait au hasard. « Elle constitue la frange la plus vulnérable de la société et mérite surtout beaucoup d’attention dans ces moments de crise sanitaire mondiale », a expliqué Xavier Komi Maglo, premier responsable de l’association.

Le maire de Tchaoudjo 1 qui a assisté à la cérémonie, a exprimé sa gratitude aux donateurs pour leur geste. « Nous remercions très sincèrement l’association des ressortissants togolais au Japon qui ont pensé à nous et par ricochet aidé le gouvernement dans la lutte contre la pandémie », s’est réjoui Ouro-DjoboFamah, représentant de l’association et résident à Sokodé.

L’ATJ ne compte pas s’arrêter à cette première action à l’endroit de la population. Elle entend renouveler l’expérience.« Nous avons choisi 10 villages pour faire des actions dans divers domaines. C’est un projet que nous lançons en faveur des couches vulnérables », a précisé Xavier Komi Maglo.

source : S.A / Liberté Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 2