Culture : Blaise Kiliou Abalo n’est plus

0
462

Blaise-Kiliou-Abalo_500


L’une des valeurs sûres du 7ème art togolais n’est plus. Blaise Kilizou Abalo a tiré sa révérence hier à l’âge de 66 ans.
 
Natif de la région centrale du pays, particulièrement de Sotouboua, M. Kiliou Abalo, a écrit les plus belles pages du cinéma togolais avec son film Kawilasi (1992) qui a reçu en 1995, le Prix spécial « Développement humain durable » au FESPACO. Il a réalisé bien d’autres films parmi lesquels, « Venu de France » (2009), son dernier long métrage.
 
C’est en 1976, que Blaise Kiliou Abalo a été piqué par le virus du 7ème art. Il sortira son premier long métrage long métrage documentaire intitulé « 10 ans de pouvoir du Président Eyadema ».
 
Né en 1947 à Kanianboua dans la préfecture de Sotouboua, M. Abalo était psychopédagogue, enseignant et cinéaste de formation. De 1978 à 1981, il travaille à l’Université de Ouagadougou, à l’Institut Africain d’Education Cinématographique (INAFEC).
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 5 = 1