Décentralisation : Les militants de la CDPA en passe d’investir les coins et recoins du Togo

0
619

Lancé le 28 avril dernier à Lomé, le Programme de contribution de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA, parti d’opposition) à l’enracinement de la démocratie et l’organisation d’élections locales démocratiques et paisibles au Togo est entré dans sa phase cruciale. Une première vague de 43 militants venus de 24 fédérations réparties sur le territoire national, suivent du 13 au 17 juillet à Lomé, une formation portant sur plusieurs thématiques, notamment la démocratie, la citoyenneté, la République et ses institutions, l’administration et ses services et la décentralisation.
 
cdpa_decentralisation


Ces « formateurs des formateurs » ont fait ce samedi à Lomé une démonstration des connaissances acquises au cours de la formation, connaissances qu’ils vont mettre dans les jours et mois à venir à la disposition d’autres militants à la base, afin que ces derniers investissent les coins et recoins du pays pour éclairer la lanterne de la population à la base sur ces sujets d’actualité.
 
C’est en présence de la Secrétaire générale de la CDPA, Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson et de Dr Klaus-Peter Treydte, Représentant résident de Freidrich Ebert Stiftung, l’ONG allemande qui a financé l’initiative, a constaté l’Agence de presse Afreepress.
 
« C’est un programme que nous avons conçu pour faire en sorte qu’à cette étape précise de l’évolution de notre pays vers une société véritablement démocratique et prospère, que la CDPA puisse encore une fois prendre les taureaux par les cornes. Notre parti a joué un rôle important dans la démocratisation du Togo. Mais aujourd’hui, nous devons nous remettre à la tâche et faire avancer le Togo afin que les préoccupations concrètes des Togolais concernant la décentralisation puissent être prises en compte et devenir une réalité, que les préoccupations qui concernent les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales, et même économiques et sociales, mais d’abord le politique, parce qu’il conditionne le reste, puissent devenir une réalité », a indiqué Mme Adjamagbo Johnson.
 
Ces objectifs, selon elle, ne seront atteints que « si on prend en charge le travail d’éducation et de renforcement des populations pour qu’elles puissent jouer le rôle qui est le leur ».
 
Pour le Représentant résident de Freidrich Ebert au Togo, avec résidence au Bénin, l’accompagnement de la CDPA est mû par deux (2) choses essentielles : la culture de la paix et la décentralisation en tant que base même de la démocratie. « Nous sommes dans la tradition de lutter pour la paix internationale, interne et entre les générations. La décentralisation est au cœur de la démocratie en soi, l’Allemagne est un pays hautement décentralisé, c’est-à-dire que notre vie démocratique commence à la commune qui est le noyau dur de la démocratie », a-t-il précisé.
 
Pour couvrir la totalité du pays, le parti initiateur du programme de contribution compte bientôt former ses militants dans les 19 fédérations restantes.
 
Le Programme de contribution de la CDPA à l’enracinement de la démocratie et l’organisation d’élections locales démocratiques et paisibles au Togo comporte deux (2) opérations, la phase de formation des formateurs dénommée « Paillotte » et la seconde qui consiste à sensibiliser les populations à la base s’appelle « l’arbre à palabre ».
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

3 + 1 =