Dialogue inter-Togolais : Abass Kaboua répond à ses détracteurs et met en garde Jean-Pierre Fabre

0
456


Les responsables du parti politique, Mouvement des Républicains Centristes (MCR) ont tenu ce vendredi à démentir les rumeurs qui font état de ce que leur président national s’est auto invité au dialogue inter-Togolais et aurait été chassé des lieux.
D’après le chargé des affaires politiques du MRC, Noméssi Koudjo Akpa, il n’en est rien. « Dire sur les réseaux sociaux que M. Abass Kaboua n’était pas invité à l’ouverture du dialogue, et qu’il a été renvoyé de la salle, est faux », a dénoncé Koudjo Akpa qui rapporte avoir été témoin d’une communication téléphonique qui a eu lieu le 18 février dernier entre le ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, Payadowa Boukpessi et Abass Kaboua.
« Il a appelé le président le dimanche à 19 heures pour l’inviter au dialogue. Le protocole d’Etat a également appelé le président du MCR pour lui rappeler sa présence à la cérémonie d’ouverture », a-t-il expliqué à l’Agence de presse Afreepress.
Le président du MCR, Abass Kaboua quant à lui, a dit espéré que pour la bonne marche du dialogue, le chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fable « qui n’a pas voulu un dialogue inclusif », sorte des négociations avec quelque chose de bon pour le Togo.
Il a fini son intervention en fustigeant la sortie médiatique de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro et en condamnant les propos tenus par le prélat contre feu président, Gnassingbé Eyadema.
Christelle Agnindom
 
afreepress
 

Laisser un commentaire