Du berger à la bergère, Brigitte Adjamagbo-Johnson répond au CAR et au parti « Le Togo Autrement »

0
170


Les choses ne vont pas très bien au sein de coalition des 14 partis politiques de l’opposition (C14) qui traverse depuis quelques semaines, une crise profonde.

Mais l’annonce de la suspension de la participation de certains partis ne semble pour autant pas inquiéter la coordinatrice de la C14, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.

L’échec de la lutte engagée au lendemain du 19 août 2017 incombe impérativement à chaque parti membre de la C14, a-t-elle martelé ce vendredi. « La responsabilité de l’échec des 18 mois de lutte politique au sein de la coalition de l’opposition est collective et doit être partagée par tous les 14 partis et non par quelques-uns », a-t-elle déclaré ce vendredi sur une radio de la place.

« Nous sommes comptables devant les populations togolaises, nous ne fuirons pas nos responsabilités », a-t-elle ajouté en substance.

D’après Mme Adjamagbo-Johnson, « abandonner la lutte à ce stade serait une fuite en avant ». « L’objectif de la lutte n’a pas changé même si le bilan est négatif », a-t-elle indiqué.

« L’enjeu est très important pour qu’on ne se précipite pas pour parler comme on veut. Je comprends que la population se pose des questions. Attendez que ce processus de consultation puisse aboutir et la coalition s’exprimera », a indiqué Mme Adjamagbo-Johnson en substance à l’endroit de ses collègues du CAR et de Togo Autrement qui sont montés ces derniers jours, au créneau pour expliquer les raisons de leur décision de suspendre leur participation à la C14.

La coalition annonce dans la foulée, une rencontre la semaine prochain pour rendre public les conclusions de son conclave.

Raphaël A.
 
source : afreepress
 

Laisser un commentaire