Election présidentielle du 22 février 2020 : La CNSC-Togo perd son accréditation pour l’observation électorale

0
687

La Concertation Nationale de la Société Civile Togo (CNSC-Togo) avec son accréditation, obtenue dans le cadre de l’élection présidentielle du 22 février prochain, s’apprêterait à « mener une activité d’ingérence dans le processus électoral à des fins ignorées », informe la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI) dans un communiqué datant du 17 février 2020.

Selon l’institution en charge de l’organisation et de la supervision de l’électtion présidentielle, l’activité que « s’apprêterait » à faire la CNSC avec son accréditation, serait tout simplement « bien contraire à l’objectif pour lequel la CNSC a été accréditée ». Et se basant sur cela, la CENI a décidé de retirer à cette organisation de la Société civile togolaise, son accréditation en lui demandant de la déposer à ses bureaux à Lomé, accompagnée de tous les badges reçus pour cette activité.

« Nous sommes au regret de vous signifier par la présente, l’annulation de ladite accréditation qui vous a été délivrée et vous prions de bien vouloir la retourner à la CENI accompagnés de tous les badges et accréditations individuelles reçues », indique le courrier de la CENI adressée à la CNSC-Togo.

La CNSC-Togo est un regroupement d’une soixantaine d’associations de la société civile togolaise. Elle a pour but de stimuler les échanges entre la société civile nationale et de contribuer à l’avènement d’un régime de droit et de démocratie au Togo. Ses thématiques d’action sont gouvernance, démocratie, élection et éducation citoyenne.

A.O.

source : afreepress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

44 − 38 =