Élections locales : 1527 conseillers municipaux seront élus

0
264


Les Togolais seront appelés dans le courant de l’année 2019 à élire leurs conseillers municipaux. Au total, 1527 conseillers municipaux seront élus sur l’ensemble du territoire. C’est en tout cas ce qu’a indiqué mercredi 13 février le gouvernement réuni en conseil des ministres à Tabligbo (préfecture de Yoto).

Au cours de ce conseil, le gouvernement est revenu sur le processus de décentralisation devant aboutir, à terme, à l’organisation des élections locales. Ce processus, informe le communiqué du gouvernement est reparti en quatre étapes.

La première étape de ce processus, qui constitue l’un des axes forts du projet de société du Chef de l’État, a été l’adoption d’une feuille de route de la décentralisation et des élections locales, le 11 mars 2016 sur la base du rapport établi en 2015 par le comité technique mis en place à cet effet, précise le communiqué.

La deuxième étape poursuit le gouvernement a consisté au renforcement du cadre juridique indispensable à la mise en œuvre effective de la feuille de route à travers la modification de la loi n° 2007-011 du 13 mars 2007 relative à la décentralisation et aux libertés locales et l’adoption de la plupart des textes d’application.

Quant à la troisième étape du processus, elle est relative à la communication sur la feuille de route et a été marquée par une vaste campagne de sensibilisation des populations au niveau régional, communal et cantonal. « L’objectif étant de les édifier sur les défis et les enjeux de la décentralisation ».

Et enfin la dernière étape de la feuille de route consiste en « l’organisation des élections locales coïncidant avec l’adoption des derniers textes restants, notamment le décret fixant le ressort territorial de la troisième commune de Doufelgou et le décret définissant le cadre du règlement intérieur des communes, préfectures et régions ».

En ce qui concerne le décret relatif à la gestion du fonds d’appui aux collectivités territoriales, le gouvernement a précisé qu’il sera soumis à l’examen et à la délibération du conseil des ministres. « Le montage du financement pour la construction partielle des sièges des nouvelles mairies étant en cours de finalisation », a conclu le communiqué.

Raphaël A.
 
source : afreepress
 

Laisser un commentaire