Eliminatoires CAN 2019 : des voix se font entendre pour voir les Eperviers tomber

0
197


Depuis leur piètre prestation vendredi dernier contre les Scorpions de la Gambie et les sauts d’humeur d’Emmanuel Adébayor, le capitaine, les Eperviers du Togo sont sévèrement critiqués, surtout sur les réseaux sociaux. Des voix se font clairement entendre pour que les Eperviers du Togo ne se qualifient pas à la fin des éliminatoires devant conduire à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2019.
Le Mouvement Martin Luther King (MMLK), l’organisation qui se fait appeler la ‘voix des sans voix’, dans un communiqué, fait plusieurs observations à ce propos. Selon ce mouvement, la participation des Eperviers aux compétitions africaines et mondiales a trop longtemps aiguisé les ‘appétits gloutons’ de quelques individus et il faut y mettre fin pour le renouveau du football au Togo.
« Le dernier en date et le plus récent est le détournement des 600 millions des fonds de la CAN 2017, ce que le peuple togolais n’a pas encore digéré. Il faut donc une grande récréation et un abonnement en absence pour les Eperviers aux compétions internationales », écrit le pasteur Edoh Komi, président de cette association.
Les illusions et les rêves brisés, des moments de crispations et de stress, les Togolais en ont eu, selon le MMLK depuis l’Allemagne au Gabon en passant par l’Angola et l’Afrique du sud.
« Les spectacles exhibés et exposés aux yeux du monde par le staff directeur de la Fédération togolaise de football et des responsables administratifs n’ont été que humiliation, désolation et scandale », soutient-on au MMLK.
A ces problèmes, poursuit le mouvement, s’ajoute le cas de Claude Leroy. Le sélectionneur français, note le MMLK, est ‘périmé’ et aux antipodes du football moderne et engagé. Ses résultats illustrent tristement son incapacité et son manque de vision à relever le football togolais au firmament, ajoute-t-il.
La solution au football togolais, propose le MMLK, passe par des états généraux.
Pour rappel, l’équipe togolaise, après 3 matchs joués dont 2 à domicile, capitalise 2 points et tient la queue du groupe B derrière l’Algérie, le Bénin et la Gambie. Les Eperviers sont actuellement à Banjul où ils vont livrer leur 4ème match inscrit dans le cadre de ces éliminatoires contre les Scorpions de la Gambie.
 
Global actu
 

Laisser un commentaire