Entrée de l’UFC au gouvernement : Le parti secoué par une nouvelle crise, un « comité des cadres » met en garde les futurs ministres

0
204
gilchrist

L’Union des Forces de Changement (UFC, opposition) de Gilchrist Olympio traverse encore une période très difficile. Principal problème : l’entrée des personnalités de cette formation politique dans le prochain gouvernement. Comme en 2010, ce parti a encore de sérieux problèmes pour aplanir les divergences en son sein, en vue de sa participation à un gouvernement.

 

Dans le gouvernement « démissionnaire », l’UFC avait sept portefeuilles ministériels dont celui des affaires étrangères.

 

Selon un communiqué rendu public ce lundi par un « Comité de réflexion de la réunion des cadres » de ce parti, une nouvelle participation au gouvernement « devrait faire l’objet d’une discussion formelle avec le parti au pouvoir pour définir les modalités de cette collaboration au regard de la récente expérience ».

 

« Mais une minorité d’individus n’ayant aucune représentativité mettant en avant leurs intérêts personnels au détriment de la survie du parti, s’active autour du président national Gilchrist Olympio pour aller occuper les quelques postes qui sont octroyés », indique le communiqué.

 

A en croire ces « cadres », l’idée « d’une large concertation en interne autour du président national pour débattre de la participation ou non à ce gouvernement, a été battue en brèche ».

 

Ils dénoncent le comportement de certains membres qui poussent M.Olympio à prendre des « décisions fatales au parti ».

 

« C’est pourquoi, une réunion d’urgence s’impose », martèlent ces « cadres » de l’UFC qui avertissent : « Toute personne déclarée membre du prochain gouvernement, y siégera en son nom propre et non sous l’étiquette de l’UFC ».

 

Selon des sources concordantes, la nouvelle équipe du Premier ministre Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu sera connue avant la fin de la journée.
 

Edem Etonam EKUE

 
Savoir News
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 3