[Exclusif]: les conditions imposées à Agbéyomé avant sa libération

3
6511

La journée de ce vendredi 24 avril 2020 a été très longue pour les leaders de la dynamique Mgr Kpodzro et encore plus pour l’ancien Premier ministre Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo.

Après 72 heures passées au SCRIC, Agbéyomé Kodjo a finalement été présenté au Procureur et aux juges d’instruction ce vendredi de même que Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson et Fulbert Attisso.

À l’issue d’une longue audition qui a tenu tout le peuple togolais en haleine, les leaders de la dynamique Mgr Kpodzro Kpodzro ont été libérés et placés sous contrôle judiciaire.

Des sources dignes de foi ont confié à TogoWeb que quatre (04) conditions ont été imposées aux leaders de la dynamique avant leur libération.

La première concerne l’obligation de se présenter aux convocations “aussitôt qu’il en sera requis” .

Il a été ensuite interdit à Agbéyomé Kodjo, Fulbert Attisso et Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson de quitter le territoire national sans autorisation expresse du tribunal.

Il leur est également interdit de faire toute déclaration “tendant à la remise en cause du dernier scrutin présidentiel du 22 février 2020” .

Enfin, il leur est interdit tous propos, déclarations ou attitudes “tendant à remettre en cause et à saper l’ordre constitutionnel et institutionnel existant”.

Affaire à suivre ! / togoweb

3 Commentaires

  1. Finalement on se retrouve à constater que les opposants au régime nauséabond rpt-unir sont Kpodzro et son groupe ou mieux 4 personnes Kpodzro-kodjo-fulbert et adjamagbo.
    Tout le reste est entrain de montrer son vrai visage de collaborateurs du régime déguisés en zopposants.
    Pourquoi une action unitaire de plus d’envergure pour finir avec ce régime clientéliste nauséabond et incapable?????
    Tous les autres regardent Kpodzro et son groupe comme un film.
    C’est cela même la negrerie et la jalousie qui se traduisent par l’inaction des soient disant zopposants qui ont échoué et ne veulent pas que quelqu’un d’autre réussissent là où eux ils ont échoué: où est atchadam et son groupe au côté de Kodjo????
    Où est fabre au côté de kodjo?????

    Tout le monde se retrouve dans le Wê miya kpo.. Triste Togo

  2. Enfin, il leur est interdit tous propos, déclarations ou attitudes “tendant à remettre en cause et à saper l’ordre constitutionnel et institutionnel existant”.

    Le Togo une jungle à ciel ouvert: regaresz dans cette nauséabonde interdiction on on evoque dans la constitution et on la nie en même temps- Est ce que la constitution ne donne pas le droit à un candidat de protester et exiger de voir la transparence des résultats d’une élection????????

    L’égoïsme, la méchanceté et la bêtise ont pris le plus grand pas dans l’esprit des rptistes urunistes-uniristes et leurs idiots de juges, soldatesque qu’ils ne savent même pas ce qu’ils disent…..
    Vous évoquez la constitution pour faire de l’ordre????? Oui
    Kodjo ne peut il pas évoquer la constitution pour réclamer le recomptage du vote?????

    Sales imbéciles

  3. Ce qui rend la situation du Togo triste c est d abord son opposition. Monsieur Agbeyomé savait pertinemment ce qui l attendait avant de participer à ces élections. Pauvre Togo. Pourquoi atchadam doit il se mêler à ce théâtre honteux alors qu il a été trahi par cette même opposition? Sans l unicité de l action de tous les togolais, bonne la démocratie au Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

13 + = 23