Accueil ECONOMIE Fameuse enquête sur les incendies au Togo : Napo Tchin, représentant du...

Fameuse enquête sur les incendies au Togo : Napo Tchin, représentant du FRAC dans la Kozah, enlevé au niveau de Bafilo et gardé à la Gendarmerie de Kara

Napo-Tchin


Au Togo, les arrestations se font selon les humeurs des dirigeants et selon le degré d’inimitié que les caciques du pouvoir actuel vous vouent. Mercredi après-midi, alors qu’il revenait d’un séjour à Kara, M. Napo Tchin, un responsable très actif de l’Alliance Nationale pour le Changement et représentant du FRAC dans la Kozah, a été intercepté au niveau de Bafilo et conduit à la Gendarmerie de Kara où il a été soumis à un interrogatoire musclé. D’après nos informations, c’est dans le cadre des incendies ayant ravagé les grands marchés de Lomé et Kara qu’il est interrogé par la Gendarmerie et non par la Police. On apprend aussi que la décision de son arrestation viendrait du sommet de l’Etat.


Les ennuis de M. Napo ont commencé depuis qu’il a rompu le lien avec ses frères Bassar du régime RPT/UNIR jusqu’à son affectation récente en fin d’année dernière. Que reproche-t-on à ce militant de l’ANC qui partage depuis, sa vie entre le monde universitaire et l’administration publique, au point de le garder en isolement dans les locaux de la Gendarmerie?


En rappel, M. Napo Tchin avait prononcé en décembre 2011 un discours resté célèbre dans la mémoire collective des populations de la Kozah. Dans une « Déclaration des militantes populations du FRAC/ANC de la Kozah » lue lors d’une tournée de l’opposition dans la région, il disait entre autres : « Pour nous, c’est une injure aux Togolais et même au RPT de penser qu’une seule famille peut diriger ce pays », ou encore « La situation actuelle, dans laquelle est plongée presque toute la population togolaise doit attirer notre attention. Une attention particulièrement tournée vers la grande misère qui a élu domicile dans les ménages, qui se battent becs et ongles pour survivre. Comme si certains étaient plus Togolais que d’autres. Ces Togolais, une très petite minorité vivant dans une opulence insolente, qui sont-ils? Ces Togolais, qui narguent de façon arrogante et désinvolte la plus grande majorité, condamnée au silence et à la mendicité, qui sont-ils ? Sinon quel diplôme faut-il avoir pour être député, directeur de société, ministre ou président de la République? Sinon quelle école permet-elle de sortir ces gens si riches ? Si ce n’est l’école de la corruption, du blanchiment d’argent, des détournements des deniers publics, du contrat mystique, etc. ? Pour répondre à toutes ces questions, vous n’avez pas à chercher de midi à 14h. C’est bien des gens comme nous. Que dis-je ? Des gens comme vous et moi, qui parfois sont de moralité très douteuse par leurs diplômes acquis ou non par des moyens peu orthodoxes, par leur désir très poussé pour les vices les plus courants ». Une sortie courageuse qui n’avait pas plus aux tribuns de la pensée unique qui ont juré de lui mener la vie dure.
 
Abbé Faria


liberte-togo
 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

97 − = 91

LES + LUS

Élections locales : 450 millions de FCFA pour subventionner la campagne électorale

Le gouvernement va débloquer 450 000 000 FCFA pour accompagner les candidats en lice pour les élections locales du...

Message du Président Jean-Pierre FABRE à la nation A l’occasion des élections locales

Togolaises, Togolais,Mes Chers Compatriotes,Braves Combattants de la Liberté,Au moment où...

Togo : Douté Togbuigan Nestor, 74 Mois de Détention Abusive sans Jugement, 39 Jours Sans Réponse à une Demande de Mise en Liberté Provisoire…

Une bagarre qui tourne mal, un homme qui décède, de faux témoins de l’incident qui, pour des desseins obscurs, arrivent à faire...

Drame/Violences : Cinq nigérians fortement tabassés, suite au meurtre d’une togolaise

Cinq nigérians ont été fortement tabassés tôt lundi par la foule dans le quartier de Hedzranawoé, soupçonnés...

Elections locales et invalidations tous azimuts des listes « dérangeantes » : La Coalition Rénovée organise un sit-in pour réclamer sa liste dans le...

La campagne électorale pour le compte des élections locales du 30 juin prochain a effectivement démarré ce 15 juin...