Fenêtre Sur l’Afrique du 24 octobre 2020 sur radio Kanal K en Suisse

3
879

Crise post-électorale en Guinée Conakry:
Le retrait de deux commissaires de la CENI pourrait-il remettre en cause la crédibilité de cette institution qui a proclamé les résultats provisoires donnant la victoire à Alpha Condé?

Ecoutez votre émission Fenêtre sur l’Afrique

C’était au micro de Sylvain Amos avec la collaboration de Sena Afeto, Siméon Atchakpa.
 

Invités:
1- LANSANA KOUYATE, Ancien Premier Ministre, Président du PEDN, membre du FNDC
2- M. Papa Attigou Bah, Président de l’UDPG,
3-Pr. Haroun Gandhi Barry

Crise pré-électorale en Côte-d’Ivoire:
L’opposition rejette les propositions de Ouattara sur la CEI et opte pour les manifestations de rue. La rue peut-elle faire fléchir Ouattara?
Invitée:
Mme Marie-Paule Babli, Juriste, Enseignante en droit des Affaires, conférencière

Crise politique au Togo:
Dr. Yves Ekoué Amaìzo parle de la proposition de sortie de crise du Réseau de la Coordination Indépendante, RCDTI et le Collectif pour la Vérité des Urnes Diaspora, CVU Togo

3 Commentaires

  1. Ce papa confond l’amour au tambour… on ne peut pas comparer le Sénégal à la Guinée…
    wade voulait faire le forcing en comptant sur son bilan non sur la commission électorale( très indépendante au Sénégal mais inféodée à Conde en Guinée, la cour constitutionnelle au Sénégal,est très indépendante mais inféodée, l’armée n’est pas tellement ethnique au Sénégal; quand vous ne maîtrisez pas tous ces leviers et vous allez au élection avec quelqu’un qui a fait tous les forcing possibles pour une présidence à vie, c’est que vous vous moquez de vos supporteurs en particulier et en général du peuple: vous n’êtes qu’un criminel collaborateur du régime nauséabond et criminel.
    Mais c’est ce que ce Baba ne comprend pas.

  2. Cellou en allant à cette élection est un criminel collaborateur du régime de conde .
    C’est la honte . Opposant bèèh sans conviction comme ses pairs au Togo.
    Vous allez à une élection avec quelqu’un qui vous a refusé TOUTES LES CONDITIONS MINIMALES de transparence, avec une cour constitutionnelle faites de singes marionnettes( des chimpanzés aux apparences humaines qui voient toutes les preuves de faux devant eux mais qui ne font que lire sans esprit de jugement) et à la tête de tout cela quelqu’un qui a une milice armée des moyens militaires du pays et se dit armée nationale, que espérez vous ?????
    Une fois encore on ne peut pas comparer le Sénégal à la Guinée; au Sénégal les institutions travaillent pour le pays pas pour un homme; Wade dans son forcing en réalité comptait sur son bilan et l’amour qu’il pense que les sénégalais ont pour lui mais au Sénégal là aussi les gens aiment mais ils ont la tête pour réfléchir pas comme en Guinée ou au Togo où les gens sont affamés et vont vendre leur dignité contre un sac de riz et 2 boites de sardines.. D’ailleurs le résultat est là et montre que c’était pas un vote sanction en tant que tel contre Wade: obtenir 34% dans une élection nationale n’est pas une sanction et ce pourcentage n’est pas falsifié puisque les institutions en charge du vote sont effectivement indépendantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 63 = 70