Accueil SOCIÉTÉ FAITS DIVERS Fête de fin d’année et alcool : Accueillir 2016, totalement sobre!!!

Fête de fin d’année et alcool : Accueillir 2016, totalement sobre!!!

- Advertisement -

completementèbourre

Pour des millions de personnes, la période de fin d’année, est le moment de l’année où on se retrouve en famille ou entre amis, une occasion de renforcer les liens d’affection. Beaucoup d’autres estiment que c’est le moment de faire le bilan de l’année, et d’élaborer les perspectives de la nouvelle année.

 

Mais force est de constater que ces périodes sont souvent marquées par un comportement tout particulier et fréquent, la consommation excessive de boissons alcoolisées. Beaucoup de jeunes se donnent à la consommation d’alcool et la raison évoquée est pratiquement la même : finir l’année en beauté.

 

Cette période – avec les nombreux repas et boissons qui y sont associés — est un moment délicat à gérer. Entre les plats souvent peu diététiques et consommation d’alcool, la période favorise de nombreux problèmes digestifs.

 

Selon Dr Johnson, les fêtes de fin d’année sont synonymes d’excès en termes d’alimentation et d’alcool.

 

« Les jeunes ne savent pas manger, ils se remplissent le ventre et c’est très mauvais. Nous passons tout notre temps à prier pour la santé, la paix et la joie, pour le nouvel an. Mais le plus important c’est pouvoir accueillir l’année étant sobre ! Beaucoup passent la toute première journée de la nouvelle année à vomir ! Seul conseil : éviter les excès, les mélanges de boissons et d’essayer de bouger après avoir mangé : danse, marche par exemple, afin de faciliter la digestion pour ne pas se sentir ballonné », a-t-il précisé.

 

Pour Annie, revendeuse de boissons, il est important d’amorcer cette nouvelle année en gardant toute sa sobriété : « il ne s’agit pas de se priver de boire, mais de savoir quoi boire. On constate que les gens mélangent les boissons sans s’informer. Ce n’est pas tout qu’il faut mélanger. C’est la période des indigestions et diverses coliques et reflux gastro-œsophagien, diarrhée, etc ».

 

Bien que traditionnellement considéré comme un dépresseur, l’alcool présente en fait un large spectre d’effets contradictoires. Il déprime ou stimule, tranquillise ou excite. Autrefois, l’alcool était utilisé en médecine pour soulager la douleur, faire tomber la fièvre ou apaiser les crampes d’estomac.

 

Selon Dr Johnson, la consommation de ce liquide doit être modérée car excessivement consommé, l’alcool altère la plupart des fonctions cérébrales, ce qui réduit temporairement l’aptitude à réfléchir, voir, agir.

 

« Nous savons tous que l’abus d’alcool donne des maux de tête et provoque des vomissements. Mais, l’alcool peut aussi endommager le cœur, le foie, les reins, le cerveau et l’estomac. Il peut également provoquer des pertes de mémoire et même certains types de cancers. Boire, oui mais tout en restant lucide. Rappelez-vous : la modération a bien meilleur goût, et elle donne beaucoup moins mal à la tête le lendemain matin ! » FIN

 

Ambroisine MEMEDE

 
source : savoir news
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

3 + 3 =

LES + LUS

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) dénonce la répression barbare de la manifestation du 28 février 2020

COMMUNIQUE ''Le 22 février 2020, le peuple togolais a encore montré sa volonté...

Présidentielle 2020/ Me Agboyibo : « Les résultats de la CENI suscitent de sérieuses interrogations. »

Me Yawovi Agboyibo. COMMUNIQUE DE PRESSE Les résultats provisoires du scrutin présidentiel du 22...

Domiciles d’Agbéyomé et Mgr Kpodzro : Les dispositifs levés (ministre)

Le général Yark Damehame Les « dispositifs de protection » des domiciles de l’ancien Premier ministre et opposant Agbéyomé Kodjo...

Répression sauvage de la manifestation dans l’enceinte de l’Eglise Catholique St Joseph à Lomé

28 Février 2020: La première manifestation lancée par Mgr KPODZRO pour exiger la vérité des urnes a été réprimée cet après-midi sauvagement...