Folly Gada Ekué lève le voile sur la politique étrangère togolaise de 1960 à 1963

0
743

folly_gada


Après « l’Afrique Noire doit s’unir » sortie en 2014, le second ouvrage intitulé « La politique étrangère Togolaise de la première République du Togo de 1960 à 1963 » du politologue et historien Folly Gada Ekue a été présenté ce samedi à Lomé, a constaté un reporter de l’Agence de presse Afreepress.
 
Réparti en trois (3) chapitres, à savoir le fonctionnement historique du comportement international du Togo indépendant, la charpente institutionnelle de la politique extérieure du Togo durant la Première République et les relations internationales de la République du Togo, cet ouvrage de 144 pages a été édité par « Edilivre ».
 
L’ouvrage ainsi présenté et disponible sur achat sur www.edilivre.com selon l’auteur, vient éclairer la population en général sur l’histoire du Togo de cette période « obscure ».
 
« Durant mes études au Togo, j’ai remarqué qu’il y a toujours un vide dans la connaissance que j’ai eue de l’histoire de mon pays. Nous avons toujours entendu parler des indépendances et tout ce qui s’est passé après mais il y a cette période un peu particulière de 1958 à 1967 qui n’est pas vraiment enseignée au Togo. J’ai donc essayé de faire une enquête de 2009 jusqu’en 2013 et les résultats de cette enquête ont confirmé mes propres lacunes que les Togolais ne maîtrisent pas ce qui s’est passé après les indépendances jusqu’en 1967, au début du gouvernement du parti unique », a révélé M. Ekué Gada.
 
Fort d’une documentation historique originale, l’auteur reconstruit et analyse l’histoire diplomatique de la première République du Togo. Il met ainsi un terme au tabou endermique qui a couvert pendant plusieurs décennies l’action internationale du premier gouvernement du Togo indépendant et lance du coup le débat sur l’épineuse question de la réhabilitation de la mémoire de Sylvanus Olympio.
 
« La première République a connu deux (2) phases sous l’ancien président Sylvanus Olympio. La première, purement parlementaire et qui a fini le 9 avril 1961 avec le régime présidentiel qui a commencé. Dans les deux cas, le premier président a été le patron de la diplomatie du Togo qui est très singulière dans sa substance. Ce qui a étonné les Français, les Anglais et les Américains au point que ces derniers n’aient dit dans plusieurs de leur rapport que le président du Togo est très impeccable en politique étrangère », a-t-il rapporté.
 
Joseph A.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

81 − 71 =