Folly Satchivi : « Il y a risque que je retourne en prison »

0
1176

Le mouvement « En Aucun Cas » n’entend pas laisser Faure Gnassingbé briguer un quatrième mandat au Togo. A peine libéré de la prison civile de Lomé, le Porte-parole de ce mouvement, Folly Satchivi revient sur le sujet et pense faire tout pour empêcher ce mandat du fils d’Eyadéma Gnassingbé.

Sorti de prison hier après-midi, Folly Satchivi a remercié Faure Gnassingbé pour le geste, car pour lui, ce n’est pas facile de libérer de prison une personne qui a juré que le quatrième mandat n’aura pas lieu. Et pour cela, l’activiste compte se battre pour l’en empêcher. Visiblement, le temps passé à la prison civile de Lomé n’a pas émoussé ses ardeurs.

« Demandez à ceux qui m’ont mis ici s’ils ont renoncé au 4ème mandat. Sinon, il y a risque que je retourne en prison », a-t-il déclaré à sa sortie de prison, avant d’ajouter : « Tant que ce pourquoi j’ai été arrêté n’est pas arrivé, c’est sûr que je vais reprendre le flambeau ».

Il déplore la situation du Tribunal de Première Instance et de la Cour d’Appel qui n’ont pas pu dire le droit et ainsi faire triompher la vérité aux yeux du peuple togolais. Folly Satchivi invite en outre Faure Gnassingbé à devenir le « père de la démocratie » au Togo, en renonçant à son 4e mandat.

Il faut le rappeler, Folly Satchivi était condamné par la Cour d’Appel à 28 mois de prison le jeudi 10 octobre dernier. En janvier dernier, le Tribunal correctionnel l’a condamné à 36 mois de prison dont 12 mois avec sursis.

source : icilome

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

34 + = 44