Foly Satchivi encore dans les mailles des forces de l’ordre

image_pdfimage_print


Le premier porte-parole du mouvement « en aucun cas », Foly Satchivi a été arrêté ce mercredi matin au siège de l’ONG ‘Novation international’ par la gendarmerie, alors qu’il se préparait à donner une conférence de presse.

Selon les informations recueilles par Global Actu, la gendarmerie était sur les lieux avant l’arrivée du jeune togolais engagé récemment en politique. Pour l’arrêter, les gendarmes lui ont fait comprendre que son organisation n’a pas de base légale.

Foly Satchivi n’est plus à présenter. Il y a quelques années, il était à la tête de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE), une association estudiantine qui a été au-devant des revendications estudiantines à l’Université de Lomé (UL).

Il y a quelques mois, il a annoncé à la presse qu’il abandonnait les revendications estudiantines pour s’attaquer au plus ‘gros morceau’, le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

C’est ainsi qu’il crée le mouvement en « aucun cas » et multipliait les rencontres avec la presse. La dernière conférence de presse qu’il a organisée remonte à quelques semaines où il parlait de la feuille de route proposée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) pour sortir le Togo de crise.

Foly Satchivi n’est donc pas à son premier démêlé avec les forces de l’ordre.
 
Global actu
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*