Fraudes sur les compteurs électriques : Environ 20 milliards de F.CFA de manque à gagner chaque année pour la CEET

0
591

ceet_togo

La Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET) enregistre un manque à gagner d’environ 20 milliards de F.CFA chaque année, du fait des fraudes sur les compteurs électriques, a indiqué Ayao Amoussou-Kpéto, le directeur général adjoint de la CEET.
Ce dernier était l’invité du journal de 20H lundi sur le plateau de la Télévision nationale (TVT).
Pour M.Amoussou-Kpéto, les fraudes sur les compteurs électriques, constituent un phénomène qui gangrène la CEET et fragilise ses comptes.

« Les pertes enregistrées au niveau de la CEET, représentent environ 20% de pertes en chiffres d’affaires, soit environ 20 milliards de F.CFA chaque année. C’est énorme, cette somme pourrait servir à électrifier à peu près 100 villages chaque année. Donc c’est un fléau que nous combattons », a-t-il souligné.

« Jadis, c’était un phénomène circonscrit seulement à la périphérie de certaines villes. Aujourd’hui, le phénomène est étendu à toutes les villes et à tous les quartiers et localités. Toutes les couches socio-professionnelles sont concernées dont le secteur industriel. Il y a des sociétés industrielles qui fraudent nos compteurs pour minimiser leurs consommations. Ces pratiques causent également beaucoup de dysfonctionnements sur le réseau et entraînent par moments, d’impacts », a indiqué le directeur général adjoint de la CEET, précisant que certains « fraudeurs », piquent parfois l’électricité sur les poteaux électriques.

Selon lui, beaucoup de facteurs favorisent cette pratique notamment la paupérisation des populations et la recherche de gain facile.
M.Amoussou-Kpéto a dénoncé une certaine « impunité », car « le code pénal considère le vol de l’électricité comme un simple vol de poulet ».
« Nous demandons un renforcement de la législation en vue d’une plus grande répression de cette pratique », a-t-il martelé.

Créée le 20 mars 1963, la CEET compte à nos jours, plus de 250.000 clients. Elle a pour mission d’assurer la production, le transport et la distribution de l’énergie électrique au Togo.
Pour distribuer de l’énergie à sa clientèle, la CEET dispose d’une vingtaine de centrales de production répartie sur l’ensemble du territoire et plus de 4 000 km de réseau moyenne et basse tension.
Elle vend une énergie de plus de 450 millions de kWh par an. Cette énergie provient de son fournisseur principal, la Communauté Electrique du Bénin (CEB) pour environ 90% et les 10% restants sont fournis par les centrales de la CEET. Les principaux fournisseurs de la CEB sont la Volta River Authority (VRA au Ghana), la Compagnie Ivoirienne d’Eau et d’Electricité (CIE) et la TCN (Nigeria). FIN
Junior AUREL

Savoir News

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

54 − 51 =