Fulbert Attisso propose Kérékou ou Rawlings à la place de Barrigah


fulbert-atisso_500x350

« Face à la tergiversation de l’opposition et des acteurs politiques, l’Appel des Patriotes interpelle le Collectif Sauvons le Togo (CST) et la Coalition Arc-en-ciel à s’engager dans une dynamique unitaire débouchant sur un programme commun et un candidat unique sans attendre un nouveau dialogue politique ».

C’est l’appel que les initiateurs de l’Appel des Patriotes ont lancé à l’opposition togolaise mercredi à Lomé.

L’initiateur de l’Appel des Patriotes Fulbert Sassou Attisso explique que «seule cette dynamique peut sauver les  meubles face à la volonté du parti au pouvoir de ne pas opérer les réformes constitutionnelles et institutionnelles et de conserver le pouvoir en 2015 ».

« Si le parti UNIR sent que l’opposition est dans cette dynamique, il mettra spontanément en place les réformes », croit savoir M. Attisso.

Trois (3) raisons justifient selon lui, l’« échec » du dernier dialogue politique  l’absence totale de rapport de forces, l’insuffisance de réflexion au niveau de l’opposition et l’inefficacité de la facilitation.

« Les deux exigences de l’opposition, à savoir la limitation du mandat présidentiel avec application immédiate et le mode » de scrutin à deux tours sont les talons d’Achille du pouvoir. L’opposition devrait accepter les travaux du CPDC rénové étant donné qu’il n’y a pas de rapport de force entre elle et le pouvoir », a regretté M. Fulbert.

Ce qu’il faut au Togo propose-t-il, c’est une personnalité « d’envergure » qui puisse s’imposer à un certain moment lors des débats.

« Monseigneur Barrigah, avec tout le respect que je lui dois, n’est pas la personnalité indiquée. Ce personnage doit être un ancien chef d’Etat d’un pays voisin à l’instar de Matthieu Kérékou du Bénin, John Jerry Rawlings du Ghana», a expliqué Fulbert Attisso.

Pour rappel, c’est en septembre 2013 que l’Appel des Patriotes a commencé à susciter chez les forces de l’opposition à se mettre ensemble dans des états généraux de l’opposition pour réfléchir sur les problèmes qui minent la réalisation de l’alternance au Togo, mettre sur pied un programme commun et désigner un candidat unique qui puisse faire face au pouvoir en 2015.

Telli K.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils